visiter vik et ses environs

Islande : Visiter la région de Vik

Dernière mise à jour:

Ceux qui nous suivent sur le blog savent que nous affectionnons particulièrement les pays nordiques. Lors de notre 1er voyage en Islande, nous avons découvert des paysages d’une beauté à couper le souffle. Vous verrez que partir en Islande ne se laisse pas indemne. Ce voyage a touché notre âme dès les premières minutes. L’Islande te marque à vie, l’Islande c’est l’évidence. C’est après la visite du Cerce d’Or que nous avons eu envie de pousser un peu plus vers l’est pour visiter la région de Vik. Si vous en doutez, sachez que les choses à voir et à faire à Vik et dans les environs ne manquent pas. 

Située à proximité des glaciers Solheimajökull et Myrdalsjökull, Vik est un point de départ idéal pour découvrir le sud de l’Islande. À proximité de Vik, la plage Reynisfjara au sable noir est fascinante autant que le cap de Dyrhólaey où il est possible d’observer des macareux. Dans les environs de Vik, profitez-en pour partir découvrir l’épave d’un avion DC3, un lieu insolite qui ne vous laissera pas indifférent. Et puis dans les alentours de Vik, vous allez adorer voir Skogafoss et Kvernufoss, deux fabuleuses cascades en Islande.

Liens utiles pour visiter lA RÉGION DE VIK

Voyager rend modeste, on voit mieux la place minuscule que l’on occupe dans le monde.

Gustave Flaubert

Comment aller à Vik ?

Vik se situe au sud de l’Islande. C’est le centre névralgique de cette région.

La région de Vik est facilement accessible depuis la N1, la fameuse route circulaire qui fait le tour de l’Islande. Située à 186 kilomètres de Reykjavik, Vik est une étape idéale sur la route du Sud et ses merveilles naturelles de l’Islande. Vous pourrez profiter des incontournables à voir dans la région de Vik comme La plage de sable noir Reynisfjara, les glaciers Solheimajökull et Myrdalsjökull, le cap de Dyrhólaey ou encore l’étrange épave d’un avion qui s’est crashé sur le sable noir.

Visiter Vik au sud de l’Islande

Je me souviens de cette route en lacet. Là, mon regard s’est ouvert pour découvrir une petite ville nichée au pied des collines : bienvenue à Vik. Découvrir Vik c’est découvrir une ville isolée, comme coupée du monde. Quelques rues, des maisons colorées et cette petite église perchée font de Vik, une vraie carte postale en Islande. Vik rassemble un peu plus de 300 habitants. Ici, vous trouverez tout ce qu’il vous faut, c’est une ville stratégique pour les road-trip en Islande : c’est le stop idéal pour faire le ravitaillement ! Les habitants islandais dans les environs de Vik viennent se ravitailler auprès des commerces et de tous les services sur place. Le prochain village est à 70 kms, alors on en profite !

Visiter Vik c’est découvrir une ville à la situation géographique exceptionnelle. La ville de Vik fait face à l’océan et ses bourrasques dantesques. Au milieu des pics rocheux et des falaises escarpées, nous tombons sous le charme de Vik et son église emblématique.

Vik et son église emblématique

Vik est surtout célèbre pour sa petite église qui surplombe le village. Alors, on court vers les hauteurs avec la ferme intention d’en prendre plein la vue ! Avec son toit rouge, l’église de Vik apporte un contraste saisissant aux paysages de la région de Vik. À cette hauteur, un panorama fantastique nous est offert grâce au Reynisfjall, cette imposante falaise accolée au village et ces énormes pitons rocheux au large.

À Vik, nous profitons de la jolie lumière du soleil couchant. Il est à peine 16h et la lumière décline déjà. Nous restons là un long moment à regarder les derniers rayons du soleil. Le ciel se teinte de rose et apporte de la douceur à cette nature battue par les vents.

Quel hébergement choisir à Vik ?

Vik constitue une étape très intéressante quand on visite le sud de l’Islande. Évidemment, vous vous demanderez combien de temps rester sur Vik. En bordure de littoral, je vous conseille de dormir à Vik pour 2 nuits, voire 3 nuits si vous disposez de plus de temps sur place. D’une part parce que vous trouverez un plus large choix de commerces pour faire vos courses, aussi parce que les hébergements à Vik sont aussi plus nombreux sur cette partie sud de l’Islande.

Où loger à Vik ?

Voici notre sélection d’hébergements dans la charmante ville de Vik

Vik en Islande : Reynisfjara, la Plage de sable noir

Nous avions entendu parler Reynisfjara, cette plage de sable noir située dans les environs de Vik. En vrai, c’est une merveille. Les mille nuances de noir sont tout simplement bluffantes. En clair, nous étions littéralement ensorcelés par cette plage d’Islande.

Par toute saison, la plage de Reynisfjara est très fréquentée et pour cause la plage de Vik figure parmi les plus belles plages du monde. Et c’est vrai qu’il y a une ambiance particulière et des contrastes saisissants. Les colonnes de basaltes noires se dressent fièrement et nous rappellent la Chaussée des Géants lors de notre visite de l’Irlande du Nord. L’Islande possède un patrimoine géologique incroyable que nous n’aurions jamais soupçonné.

Pour la petite histoire et la légende islandaise, on raconte que les roches sont les trolls de Vik qui furent happés par les rayons du soleil et transformés en pierre alors qu’ils tentaient de faire chavirer des navires. Reynisfjara est un site mystique qui se suffit à lui-même. C’est une plage à voir absolument dans la région de Vik.

Le long de la plage de Reynisfjara, la balade est belle, terriblement envoutante. Dans ma main, je caresse c’est tout petits galets noirs polis par la houle. Nous voilà bercés par le fracas des vagues et les cris des promeneurs qui ne veulent pas se laisser surprendre et prennent leurs jambes à leur cou. Pour notre visite de Vik, nous restons là, amusés et médusés par un tel spectacle.

Bien sûr, la baignade est interdite : Reynisfjaraest une plage dangereuse. Un panneau rappelle d’ailleurs aux promeneurs de se tenir à distance des vagues puissantes et mortelles qui pourraient venir les happer. Take care ! On ne le répétera jamais assez, mais tenez-vous à distance ! Les vagues sont massives et extrêmement rapides !

Où se trouve la célèbre plage de sable noir de Vik ?

À Vik, vous trouverez de superbes plages de sable noir.

La plus célèbre s’appelle Reynisfjara. Située à proximité de la N1.

Cette plage de sable noir volcanique s’étend sur plusieurs kilomètres du village de Vik jusqu’aux arcs de pierre de Dyrhóleay en passant par Reynisfjar.

Observer les macareux au Cap de Dyrhólaey

À proximité de Vik et de l’envoutante plage de sable noir de Reynisfjara, je vous conseille de vous rendre au Cap de Dyrhólaey. Sur cette péninsule, vous êtes sur le point le plus au sud de l’Islande. La beauté du site est sans doute l’arche volcanique, mais aussi qu’il s’agit d’une réserve naturelle protégée. Le Cap de Dyrhólaey est le royaume des oiseaux.

A Vik et ses environs, vous pourrez y observer les macareux, ces oiseaux d’Islande terriblement attachants et véritables mascottes de l’île. Leur nidification a lieu en mai et juin. C’est à partir de juillet qu’il est de nouveau possible de les observer.

Les falaises offrent un panorama sublime sur les plages de sable noir Reynisfjara et les aiguilles de lave noire situées à proximité de Vík. Battus par les vents, nous savourons cette étendue de nature brute, un théâtre naturel à ciel ouvert, mais aussi un fabuleux terrain d’aventures.

Vik, une histoire de volcan

Au sud de l’Islande, Vik est indissociable des volcans, elle a même souffert des éruptions volcaniques. Souvenez-vous, le fameux Eyjafjallajökull marque tous les esprits en 2010. Pendant plusieurs semaines, Vik et ses environs sont recouverts de cendres. Après cette éruption volcanique, les liaisons aériennes sont rendues impossibles. Aujourd’hui, c’est le volcan Katla que craint la région de Vik. Katla signifie « bouilloire » en islandais. C’est un volcan actif et dangereux, redouté par les islandais.

Dans la région de Vik, Katla est un mastodonte. Il est d’ailleurs très compliqué de s’approcher de Katla car il est situé sous la calotte glaciaire du Mýrdalsjökull. À quelques kilomètres de Vik, vous pourrez prendre la route 214, la seule qui vous permet de vous en approcher au plus près. Croyez-moi, c’est une piste magnifique qui part vers le nord.

Marcher sur le glacier Myrdalsjökull aux environs de Vik

Quand on explore Vik et ses environs, on se rend rapidement à l’évidence que nous sommes cernés entre et les merveilleuses plages de sable noir de la côte Sud et le glacier Myrdalsjökull qui abrite le célèbre volcan Katla. Vous rêvez de marcher sur un glacier ? Nous aussi ! Lors de notre voyage en Islande, ce rêve est devenu réalité.

En fait, le volcan Katla est surtout réputé pour ses grottes de glace. Dans la région de Vik, il est possible de faire une excursion en super jeep qui nous mène jusqu’au glacier Myrdalsjökull à l’intérieur duquel on explore une grotte de glace avec des couleurs incroyables !

Nous quittons l’hôtel dans la nuit noire, exactement comme nous l’avions trouvé la veille. Étrange sensation que de ne pas savoir ce qu’il y a autour de soi. La douceur hivernale s’accompagne d’une pluie continue : la météo s’annonce médiocre. Quelques minutes de route nous séparent du glacier Myrdalsjökull. Une distance idéale quand on sait que l’hiver réserve parfois des conditions de route difficiles lorsqu’une tempête de neige s’invite à la fête.

Non loin de Vik, l’une des plus grandes calottes glaciaires au monde s’appelle Vatnajökull et elle se trouve en Islande. En Islande, il existe une belle collection de glaciers finissant tous par « jökull » qui veut dire glacier en islandais.

Randonner sur un glacier ne s’improvise pas, c’est même dangereux. On ne peut pas marcher où l’on veut, le sol peut se révéler fragile par endroits. Pour nous accompagner dans cette aventure, notre rendez-vous est pris avec Haraldur, guide expérimenté. Nous sommes un groupe d’une petite quinzaine essentiellement d’origine asiatique.

La Super Jeep nous embarque sur un terrain difficile, ceinture obligatoire pour tous histoire de ne perdre personne en route. À partir de là, c’est l’aventure, la vraie ! Ainsi, vous verrez, le 4 x 4 devient obligatoire pour s’aventurer à l’intérieur des terres. Ça remue pas mal, chacun se cramponne, nous rions d’excitation. Dans une ambiance « into the wild », nous traversons champs de lave et rivières, une poignée minutes de sensation avec du métal à plein décibel. Le ton est donné.

Casque vissé sur la tête et crampons aux pieds, nous voilà prêts à en découdre. Haraldur connait le glacier comme sa poche, très vite, nous comprenons qu’il faudra marcher sur ses pas.

Parc national de Skaftafell : randonnée sur le glacier

Vivez une expérience inoubliable en pénétrant dans une grotte naturelle de glace bleue lors d’une randonnée sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe, dans le parc national de Skaftafell.

C’est un décor quasi lunaire que nous foulons, ce sont des amas de glaces bleues puis noires : un autre monde. Au loin, ce glacier à proximité de Vik nous fait face. Ce géant de glace aux dimensions dantesques nous offre une vision extraordinaire de l’Islande. Une invitation à la contemplation de ce que nous offre la nature brute et sauvage. Nous avions déjà ressenti ce frisson cet été lorsque nous avions visité la plus grande grotte de glace en Autriche.

Nous accédons à une grotte de glace naturelle située sous le glacier. Haraldur nous explique ce phénomène naturel. En Islande, les grottes de glace se forment chaque été lors de la fonte du glacier et se cristallisent chaque automne. C’est à cette période que les guides partent à la recherche de nouvelle grotte. Ce qui en fait une expérience unique et en perpétuel mouvement.

Ce décor à voir sans la région de Vik en Irlande est incroyable. Nous découvrons les différentes formes de glace et de longs tunnels sculptés par la nature. L’eau du glacier coulant à travers les parois glacées laissent apparaitre des nuances bleutées incroyables. Une couleur bleu intense qui ne nous quittera plus tant elle semble irréelle.

Où et comment visiter les grottes de glace en Islande ?

Les visites des grottes de glace peuvent se faire au départ de Vik, Jökulsárlón mais aussi Reykjavik.

En Islande, la visite de la grotte de glace se fait uniquement avec un guide expérimenté. Même si vous êtes un randonneur avisé, les grottes de glace sont dangereuses, car leurs aspects se modifient sans cesse. Un guide permet de savoir si elles sont accessibles ou non.

À quelle période visiter une grotte de glace en Islande ?

 Entre novembre et Mars, et dépendent des conditions météorologiques. En cas d’annulation pour des conditions de sécurité, l’agence vous remboursera ou proposera de reporter la sortie.

Quels équipements prendre pour visiter une grotte de glace en Islande ?

Manteau imperméable

Vêtements chauds style polaire ou pull

Chaussures de randonnée montante soutenant la cheville

Crampons et casque fournis par l’agence

Observer aurores boréales en Islande

Un voyage en Islande est l’occasion de voir des aurores boréales, moment de pure magie que vous ne devez manquer sous aucun prétexte ! Lors de votre découverte de la région de Vik, je vous invite à saisir l’occasion d’observer ce phénomène céleste exceptionnel et même d’être accompagné par un guide. Car observer des aurores boréales en Islande s’apprend et nécessite un mode d’emploi accessible et à la portée de tous, pas de panique !  

Dans la soirée, nous espérons voir des aurores boréales comme celle que nous avions vu en Norvège. Admirer les aurores boréales en Laponie nous a fait vibrer et voir des aurores boréales à Tromso dans le cercle polaire nous avait fait frissonner. Ces couleurs dansant dans le ciel nous font encore rêver. Avec un kep de 4 l’indice est favorable, on ne peut pas en dire autant de la météo : c’est couvert et il neige. Il faudra que nous redoublions de patience et que les étoiles soient alignées, le ciel dégagé. Et puis un soir, notre bonne étoile nous a souri.

Piscine naturelle Seljavallalaug près de Vik, un bain de nature

Si vous explorez la région de Vik, vous devez découvrir la piscine naturelle Seljavallalaug. Tout d’abord parce que se baigner dans une source chaude en Islande et un moment de pure tradition islandaise, vous n’allez pas y couper. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, allez-y, venez prendre votre bain de nature ! C’est toute l’année qu’on barbote en Islande. Souvent au milieu de nulle part, les spas naturels sont accessibles toute l’année…même en hiver ! Étrange sensation que celle de se baigner avec un bonnet !

Située juste à flanc de volcan, cette piscine bétonnée est située dans un environnement de toute beauté comme sait le faire l’Islande. Vous pourrez même y faire quelques longueurs, contrairement à d’autres bassins en Islande, la superficie de Seljavallalaug le permet : profitez-en !  On craque pour ce décor sauvage encore un peu secret : vous aurez probablement l’impression d’être seule au monde !

Skógafoss et Seljalandsfoss, deux cascades à voir dans les environs de Vik

L’Islande est une terre de cascades ! Si vous cherchez des cascades à voir en Islande, je vous conseille d’aller découvrir Skógafoss, Seljalandsfoss et Gljúfrabúi. Dans les environs de Vik, ces deux cascades sont d’une beauté sans nom. En plus, elles sont à proximité l’une de l’autre et très faciles d’accès depuis la N1.

La cascade de Skógafoss

Haute, étroite, hautement photogénique. Skógafoss nous a impressionnés dès le premier regard. Dans les environs de Vik, la cascade de Skógafoss est l’une des plus belles chutes d’eau d’Islande. Située dans le petit village de Skógar, elle est très facile d’accès et même visible depuis la route circulaire N1. Skógafoss est située à 34 kms de Vik.

Avec ses 62 mètres, Skógafoss impressionne par son débit. Elle jaillit d’un écrin de roches noir ébène et de mousses verdoyantes au pied du fameux volcan Eyjafjöllfull.  C’est grandiose ! Alors évidemment, vous ne serez pas seul sur ce spot fabuleux, mais cette cascade à voir près de Vik vaut vraiment le détour. Équipez-vous et déployez les vêtements les plus étanches, car les embruns vont littéralement vous tremper. Ajoutez à cela le fameux vent islandais et vous allez cristalliser sur place (si, si !). Skógafoss attise la passion, c’est une cascade d’Islande que je trouve magnétique. Et quand les rayons du soleil l’emportent sur la torpeur du ciel nuageux, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un arc-en-ciel.

Après ce moment de grâce, je vous conseille de prendre un peu de hauteur. Sur la droite se trouve un escalier dont la montée, vous verrez, est assez raide, voire même un peu glissante selon les saisons. La vue est nettement moins impressionnante, mais en remontant la rivière, vous trouverez un chemin où s’égrènent d’autres cascades. Loin de la foule, vous pourrez savoureux le tumulte de ce cours d’eau et même faire le trek de Laugavegur, une randonnée mythique à faire dans les environs de Vik en Islande.

La cascade Seljalandsfoss

À une trentaine de kilomètres, la cascade Seljalandsfoss attise probablement tous les regards sur elle. Dans les environs de Vik, cette chute d’eau nous a impressionnés par ses trombes d’eau qui tombent à plus de 65 mètres. Comme nous, vous tomberez probablement sous le charme de cette cascade au cœur d’une nature verdoyante.

Un charme évident quand on sait qu’il est possible de plonger dans le cœur de cette cascade pour découvrir une vue unique de l’autre côté du rideau d’eau. Vous voudrez probablement vous aussi vous frayer un chemin pour plonger au cœur de Seljalandsfoss !

La cascade Gljúfrabúi

Ne faites pas l’impasse sur Gljúfrabúi ! Cette cascade est située à quelques mètres de Seljalandsfoss. Comptez 5 à 10 minutes de marche. Certains visiteurs ignorent même son existence. La particularité de la cascade Gljúfrabúi est qu’elle a créé la surprise à celui et celles qui auraient envie de la découvrir. Cachée au fond d’un petit canyon, nous avons pris un malin plaisir à traverser la rivière (parfois très glissante, je dois dire, nous avons évité le pire !).

On s’équipe de la tête aux pieds pour ne pas finir trempé ! À l’intérieur, nos sens sont en éveil. Au milieu des roches étroites, rien ne nous échappe. Les embruns, le souffle du vent et la végétation font de la cascade Gljúfrabúi une atmosphère unique.

Sur la gauche de cette cascade secrète, il existe un petit sentier avec un escalier en bois qui permet de se hisser à mi-hauteur et de voir les chutes sous un autre angle de vue.

Au final

Après une visite du Cercle d’Or, la région de Vik est un endroit merveilleux pour s’arrêter. La ville de Vik est un stop idéal pour un road trip en Islande, vous disposerez de toutes les commodités. Dans le sud de l’Islande, la région de Vik offre des paysages fabuleux et des sites à couper le souffle. Même par temps gris et souvent venteux, vous ne serez pas déçus. Vous aurez la possibilité de voir les plus belles cascades d’Islande, marcher sur les imposants glaciers Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull et admirer la plage de sable de noir Reynisfjara. Autant de curiosités géologiques et de paysages sauvages qui vous inciteront à prolonger votre aventure islandaise !


Préparer son séjour dans la Région de Vik au Sud de l’Islande

Que voir et que faire à Vik et ses environs ?

  • La ville de Vik et sa chapelle très célèbre
  • Les plages de sable noir de Vik
  • La plage de Reynisfjara et ses orgues basaltiques
  • Les falaises de Dyrhólaey
  • Observer les macareux sur le Cap de Dyrhólaey
  • Voir les icebergs du glacier Sólheimajökull
  • Marcher sur le glacier Myrdalsjökull aux environs de Vik
  • La carcasse d’avion de Solheimasandur
  • Voir des aurores boréales en Islande
  • La chute de Skógafoss
  • Les chutes de Seljalandsfoss et Gljufrafoss
  • La piscine naturelle Seljavallalaug

Combien de temps pour visiter Vik et ses environs ?

Nous vous conseillons de rester 2 nuits pour profiter pleinement des activités à faire à Vik et ses environs.

La météo en Islande

La météo peut être imprévisible en Islande. Vous pouvez passer d’une belle journée ensoleillée à une averse de neige en un temps record ! Je vous conseille de consulter le site de la météo islandaise chaque jour. Pour bien préparer votre séjour dans la région de Vik, le mieux est de consulter la météo islandaise la veille ou le matin avant de partir.

Se déplacer en Islande

La circulation n’a rien de compliqué en Islande, il est très facile de se déplacer en Islande. Il existe la N1 qui est la route principale et routes secondaires qui en partent. La N1 fait le tour de l’Islande, elle est ouverte toute l’année en toute saison. En revanche, les routes secondaires (F-road) sont souvent parfois fermées en automne et en hiver. Les panneaux indiquant “F-road” signifient que seuls les véhicules 4×4 sont autorisés à emprunter.

Je vous conseille de consulter l’appli Iceland Road Guide chaque jour, c’est une vraie mine d’informations pour la conduite en Islande.



  1. Bonjour,
    Je me suis laissée captiver par votre site, étant à la recherche de renseignements pour un voyage à Reykjavik en décembre.

    Et j’avoue que j’ai des étoiles plein les yeux !

    Nous souhaiterions partir 7 jours, et je me demande si il est possible de combiner Reykjavik, le cercle d’Or et Vik.

    Faut-il mieux prendre un hôtel sur Reykjavik pour la totalité du séjour ou partager avec Vik ?

    L’idée est de louer une voiture pour être indépendants. A cette période de l’année, faut-il mieux prévoir un 4X4 ?
    Je regarde aussi les météos possibles et je crains les routes fermées ou difficilement accessibles.

    Y a t-il des activités à privilégier ?

    Pour un voyage sans escale, j’envisageais Icelandair mais je ne connais pas cette compagnie.

    Merci beaucoup par avance pour votre retour.
    Amicalement.Carole

    1. Bonjour Florence,
      Merci pour votre message sur le blog ! Quelle bonne idée de visiter la région de Vik !
      7 jours me semble une durée intéressante pour faire 1 ou 2 jours à Reykjavik, le cercle d’or et Vik. Vous aurez même le temps d’aller jusqu’à la lagune glaciaire de Jökulsárlón.
      La durée d’ensoleillement est courte à cette période c’est à dire que le soleil se lève tard et se couche très tot. Vous ferez l’expérience de la nuit polaire, perso j’ai adoré !
      je vous conseille de réserver 2 voir 3 hôtels. le 1er à Reykjavik et le second à proximité de Vik. Cela vous évitera des aller et retour, l’idée n’est pas de passer son temps sur les routes bien que les routes islandaises soient magnifiques !
      En hiver, mieux vaut louer un 4×4. La plupart des routes secondaires ne sont pas accessibles en hiver. Le plus simple est de rester sur la Nationale 1, la route principale qui faite le tour de l’île.
      La météo en Islande est capricieuse enfin c’est surtout le vent qui cristallise : il faut toujours composer et parfois trouver un plan B.
      Les activités que je vous recommande ce sont bien sûr les aurores boréales, observer les baleines, le Blue Lagoon, marcher sur un glacier (très touristique mais incroyable comme endroit !).
      toutes les infos pratiques sont sur le blog, je te souhaite d’excellents préparatifs !
      A très vite,

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *