aurore boreale tromso norvege

Voir des aurores boréales en Norvège

Dernière mise à jour:

Lors de notre voyage à Tromso, il y a un spectacle que nous ne voulions pas manquer : la chasse aux aurores boréales en Norvège. Mais voir des aurores boréales en Norvège se mérite, il faut parfois parcourir plusieurs kilomètres pour en voir et attendre que tous les ingrédients soient réunis. Quand tous les étoiles sont alignées alors, c’est le combo gagnant et vous pourrez comme nous improviser une danse de la joie ! Vous vivrez un rêve éveillé car voir les incroyables couleurs danser dans le ciel arctique est une expérience unique. La Norvège est une destination idéale pour observer les aurores boréales. Suivez notre guide pour savoir quand et où voir des aurores boréales en Norvège.

carte pour situer tromso

Comme partir à la rencontre des baleines et des orques, voir les aurores boréales en Norvège faisait partie de nos rêves : nous n’en avions jamais vu auparavant. En Norvège du nord, nous avons eu beaucoup de chance et la magie nordique a fait son petit effet !

C’est quand nous avons vu danser le ciel sous nos yeux après plusieurs heures de traques et dans un froid polaire, que nous avons senti notre cœur chavirer.

Dans ce nouveau récit de voyage, vous trouverez toutes les infos pratiques sur comment voir les aurores boréales en Norvège, et notamment quelle est la meilleure période pour observer les aurores boréales. Vous verrez que les conditions météorologiques sont essentielles et qu’il n’est pas toujours facile de prendre en photo une aurore boréale pour immortaliser cet instant magique !

Trouver un logement à Tromso

C’est quoi une aurore boréale ?

Sans vouloir partir dans des explications scientifiques, nous avons voulu en savoir plus et comprendre ce phénomène naturelle extraordinaire. Qu’est-ce qu’une aurore boréale et comment survient-elle ?

Ne soyez pas effrayez mais c’est quand même une histoire de particules ! Les aurores boréales sont créées par les éruptions solaires. La libération de ces particules solaires s’éléctromagnétisent au contact de l’atmosphère, ce qui crée ce phénomène coloré. Dans l’hémisphère nord, on parle d’aurores boréales (en anglais « Northern Lights« ) tandis que dans l’hémisphère sud, elles se nomment aurores australes.

Si les aurores boréales sont généralement de couleur verte, c’est grâce à la teneur importante en oxygène des particules solaires. Plus il y a de particules solaires, plus le phénomène gagnera en intensité. Et comme c’est un phénomène physique, on est même capable de faire des prévisions au même titre que la météo. Génialissime, non ?

Chasser les aurores boréales

Augmentez vos chances de voir les aurores boréales en rejoignant un petit groupe de chasseurs de lumières.

Où et quand voir des aurores boréales en Norvège ? Quelle est la meilleure période pour voir des aurores boréales ?

Pour maximiser vos chances de voir des aurores boréales en Norvège, il y a un certain nombre de paramètres à prendre en compte, une sorte de combo parfait !

  • La situation géographique : les aurores boréales apparaissent aux pôles en raison de leur magnétisme. C’est ce qui explique que les pays nordiques sont des lieux propices pour voir les aurores boréales : de véritables aimants ! Ainsi la position de géographique de Tromso au nord de la Norvège est idéale. La porte de l’Arctique comme on la surnomme, a même la réputation d’être la capitale des aurores boréales, vous aurez donc de bonnes chances pour en voir !
  • La période idéale pour voir des aurores boréales en Norvège : la période qui va d’octobre à fin mars est idéale pour voir des aurores boréales. La luminosité est moins importante mais surtout les nuits sont plus longues et durent parfois toute la journée pendant la nuit polaire. En mai, juin et juillet c’est le soleil de minuit et il sera donc impossible de voir des aurores boréales car il fait jour 24h/24.

Quelles sont les bonnes conditions pour voir une aurore boréale en Norvège ?

  • Conditions météorologiques : le ciel doit être dégagé et clair. S’il neige ou qu’il pleut n’y comptez même pas car vous ne verrez rien. Les aurores se produisent au-dessus des nuages à haute altitude. Que ce soit en Norvège ou dans d’autres pays scandinaves, sachez que la météo est très changeante et le ciel peut se dégager d’une heure à l’autre.
  • S’éloigner de toute pollution lumineuse : En clair, il faut qu’il fasse nuit. L’observation du ciel que ce soit des étoiles, des planètes ou des aurores boréales nécessite une obscurité totale. Mais lorsque le KP est très fort (j’y reviendrai un peu plus loin) c’est-à-dire lorsque le degré de magnétisme est élevé alors les aurores boréales peuvent être observer en pleine ville. Ce qui donne des images assez dingues !
  • Avoir un bon Kp : L’indice Kp est une échelle d’activité géométrique allant de 0 à 9. Plus le chiffre est élevé, plus l’énergie solaire sera forte et plus vous aurez de chances de voir une aurore. Il faut donc un bon indice Kp. Pour vous aider, vous pouvez regarder ici les prévisions des aurores boréales qui permettent d’observer l’indice KP et la couverture nuageuse.

Pourquoi choisir (ou pas) un safari aurores boréales ?

Les pays nordiques comme la Norvège proposent des safaris aurores boréales spécialisés dans l’observation de ce phénomène naturel. Bien sûr vous pouvez tout à fait louer un véhicule et vous lancer librement dans la chasse aux aurores boréales en Norvège. Choisir un safari c’est pouvoir être guidé et optimiser les chances de voir des aurores boréales.

Lors de notre voyage à Tromso, nous avons testé le safari proposé par la compagnie Tromso Guide.

Tromso Guide : le safari des aurores boréales en petit groupe

En Norvège, Tromso Guide propose de partir à la chasse aux aurores boréales en petit groupe, ce qui permet une observation en toute confidentialité. Lors de notre safari aurores boréales en Norvège, nous étions un petit groupe de 6 personnes dont un couple espagnol que nous sommes allés directement récupérer dès leur arrivée à l’aéroport de Tromso. Pensez-y ça peut être un vrai bon plan! Car si les conditions météorologiques sont mauvaises, le safari aurores boréales en norvège peut alors être reporté sur toute la durée de votre séjour, c’est donc plus chances de votre côté !

Une fois que la belle équipée est au complet, chacun est paré pour affronter les températures négatives et nous enfilons avec un amusement non dissimulé nos superbes combinaisons grand froid. On applique la technique de l’oignon et on superpose les couches, c’est imparable pour lutter contre le froid.

Nous quittons Tromso sous la neige, ravis de découvrir les environs de la porte de l’arctique. Il y a une vraie excitation dans le mini van, personne n’a jamais vu d’aurore boréale. C’est avec un sentiment d’impatience que nous taillons la route à travers la nuit noire. Notre guide Brynjar nous donne plus d’explications sur les aurores boréales. 30 minutes s’écoulent avant notre 1er stop. Stationnés sur le bord de la route, nous tournons notre regard vers les cieux pour ne rien manquer du spectacle. On compte sur le regard expert de notre guide pour nous aider à y voir plus clair car il connait les meilleurs spots. Brynjar nous montre ce qu’il a réussi à capter avec son appareil photo et ce que nous n’aurions pas su reconnaitre. Je cherche et pourtant je ne distingue qu’une petite trainée blanchâtre qui se donne des airs de voie lactée.

Au risque de vous décevoir, les aurores boréales ne sont jolies qu’une fois photographiées. C’est-à-dire que la photo va agir comme un révélateur pour notre œil et accentuer toutes les couleurs. Votre œil ne perçoit que des halos de lumière et lorsque le Kp est faible, vous ne verrez quasiment rien. Et ça, nous ne le savions pas.

C’est tout l’intérêt du safari aurore boréales en Norvège : apprendre à reconnaitre le phénomène des aurores quand c’est votre première fois !

Pour notre second spot, les choses sérieuses commencent. On se cale à proximité de la route, on campe même. Confort oblige, nous avons sorti l’artillerie lourde avec les trépieds et chaises de camping ! Pendant plusieurs heures, l’indice du kp va grimper et nous allons nous régaler du spectacle. Notre regard s’est aiguisé au fil des minutes.  Nous en apercevons une petite puis une autre et on enchaine les « oooooh » et les « aaaaaah » inlassablement.

[tg_youtube width= » » height= » » video_id= »DISSU5uddFQ »]

Enfin nous y sommes, le spectacle monte en crescendo et nous mesurons notre chance. Nous contemplons les vagues lumineuses valser dans le ciel et sa palette de couleurs. C’est un voile de vert, de jaune et de violet qui semble valser avec les étoiles et les cieux : nous voilà comblés.

Chasser les aurores boréales

Augmentez vos chances de voir les aurores boréales en rejoignant un petit groupe de chasseurs de lumières.

Comment prendre une aurore boréale en photo ?

Si vous voulez prendre une aurore boréale en photo, sachez qu’un appareil photo reflex n’est pas forcément indispensable. Ce qui est important est de pouvoir effectuer des réglages manuels. Il y a tout de même quelques petits réglages à connaitre pour immortaliser pendant la nuit ce phénomène coloré !

Les réglages simples à connaitre

Mettez votre boitier en mode manuel puis réglez le focus sur infini. L’idée est de pouvoir tester les ISO et la vitesse.

Par exemple, vous pouvez commencer par des ISO à 500 et une vitesse de 7 secondes. N’hésitez pas à multiplier les essais et les réglages (moins de vitesse ou plus d’ISO) en fonction de la luminosité et de l’intensité de l’aurore boréale.

Pour aller plus loin, vous pouvez également consulter le site de Grégory qui apporte des conseils pratiques pour photographier les aurores boréales.

Si l’exercice photo de nuit ne vous tente pas plus que ça, sachez que des excursions aurores boréales en Norvège proposent de vous envoyer les photos. Sympa non ?

Comment bien s’équiper pour partir à la chasse aux aurores boréales ?

Partir avec des batteries pleines est indispensable. Avec le froid, les batteries ont une fâcheuse tendance à se vider à une vitesse flash éclair. Du coup, nous avions prévu plusieurs batteries de rechange. Même chose pour votre téléphone portable, la batterie redeviendra à la normale lorsque la batterie se réchauffera.

Des cartes mémoire avec suffisamment de capacité : quand on shoote en RAW, il faut veiller à avoir suffisamment d’espace de stockage. Au moment venu, n’en doutez pas, vous prendrez beaucoup mais beaucoup de photos. Pour vous donner une idée, nous avons pris 300 photos en quelques heures pendant notre chasse aux aurores boréales.

Avoir un trépied : c’est indispensable pour que votre appareil ne bouge pas, sinon votre photo sera toute floue ! Le réglage de l’appareil photo en pause longue nécessite que votre boitier soit préservé de tout mouvement. A noter que certaines agences mettent à disposition des trépieds gratuitement ou avec un système de prêt. C’est plutôt très pratique.

S’équiper d’une télécommande : la télécommande est un accessoire très utile pour éviter de bouger l’appareil au moment de son déclenchement. Sinon pas de panique, vous pourrez toujours utiliser le retardateur.

Prendre une lampe frontale : Choisissez une lampe frontale avec une lumière rouge afin de conserver votre vision nocturne. La lampe frontale a aussi son utilité lorsque vous voulez vous prendre en photo. Passez la lumière rapidement devant vous de façon à ce que le focus se fasse sur vous.

Se protéger du froid : Vous devrez porter des vêtements chauds pour vous protéger du froid. Ça semble logique mais partir chasser les aurores boréales en Norvège est une activité statique et pendant plusieurs heures vous ne bougerez quasiment pas. Vous devrez aussi patienter dans le froid arctique. Mieux vaut donc être équipé en conséquence au risque de vouloir écourter ce spectacle unique parce que vos orteils sont gelés! L’équipement indispensable se résume à protéger les extrémités (tête, mains, pieds) et multiplier les couches !

Lorsque nous sommes allés voir des aurores boréales en Norvège, nous avons pu tester les vêtements de la Marque Therm-ic, spécialement conçus pour garder la chaleur. Un concept innovant et chauffant qui nous a permis de profiter du spectacle au chaud et de ne pas perdre nos orteils ! L’ensemble des produits Therm-ic est connecté en Bluetooth, ce qui permet de régler le niveau de chauffe via une application.

Super compacte et très légère, j’ai apprécié de pouvoir superposer la doudoune sans manche sur mon pull en laine. La température se régule grâce à l’application et personnellement j’ai adoré sentir la chaleur au niveau du dos. Quant aux gants chauffants, j’en ai intrigués plus d’un. Mes fabuleux gants bioniques sont passés de mains en mains, chacun désireux de les essayer, c’était plutôt drôle !

Ces accessoires sont vraiment un plus pour des activités extérieures, je les avais bien appréciés lors de notre balade en chien de traineau à Tromso. Et en plus, ils sont issus de fabrication française, et ça c’est plutôt cool !

Au final

Aaaah la magie de voir des aurores boréales en Norvège…Soyez conscient du fameux facteur « chance », certains attendent des semaines sans pouvoir en voir tandis que d’autres en voient dès le premier jour. On se rappelle de notre road trip dans le Cercle d’Or en Islande, alors nous savons combien cela peut être rageant !

Une chose est sûre, affronter le climat arctique, parfois rude et les températures négatives vaut largement la peine. Si toutes les conditions sont réunies pour observer des aurores boréales, vous serez récompensés par un spectacle haut en couleurs que vous ne serez pas prêts d’oublier. Voyager en Norvège laisse un souvenir indélébile…

Cet article fait suite à une collaboration avec Visit Tromso. Bien sûr, nous restons libres de notre ligne éditoriale.