visiter Reykjanes

Islande : La péninsule de Reykjanes

Dernière mise à jour:

Dans les environs de Reykjavik, la péninsule de Reykjanes est d’une beauté dantesque. Impossible de ne pas succomber au charme de ce petit bout dIslande, une terre islandaise incandescente. A ceux qui posent le pied en Islande, la péninsule de Reykjanes propose une occasion unique d’explorer les paysages d’Islande à proximité direct de l’aéroport de Reykjavik. Entre champs de lave, Blue Lagoon, impressionnantes falaises et villages de pêcheurs, nous n’avons pas été déçus une seconde. En un temps record, la péninsule de Reykjanes nous a plongés dans une atmosphère fantastique, presque irréelle.

Dans ce nouveau récit de voyage, je vous emmène explorer toutes les activités à faire et à voir sur la péninsule de Reykjanes. Sur cette terre de feu et de glace, embarquez avec moi pour un autre monde !

Choisir un hébergement

Nos bonnes adresses

Reykjavik Residence Apartment Hôtel : A 2 minutes de la rue piétonne, super emplacement pour ce studio qui affiche un excellent rapport qualité prix.

201 Hotel : un hôtel confortable et particulièrement stylé. On aime le petit déjeuner fabuleux et les belles prestations proposées

R13 – A Townhouse Hotel : à 2 pas de la plage géothermique Nauthólsvík, on aime ce bel hôtel à la décoration soignée. Parking gratuit

Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve.

Ray Bradbury

Où se trouve la péninsule de Reykjanes ?

Vous n’allez pas en croire vos yeux. Sans même le savoir, vous poserez votre premier pas sur la péninsule de Reykjanes. Comme la péninsule de Reykjanes se situe à proximité de Reykjavik, la capitale islandaise, et donc de l’aéroport de Keflavik. Située au sud-ouest de l’Islande, elle s’étire sur une cinquantaine de kilomètres et il est facile de visiter Reykjanes en 1 ou 2 jours.

Reykjanes signifie littéralement « Cap des fumées » et désigne les zones géothermiques envahies par d’épaisses fumées (qui sont en réalité des vapeurs). Vous me croyez si je vous dis que cette région volcanique nous a complétement envoutés !

Où dormir dans la péninsule de Reykjanes ?

Situé à Grindavik, l’Anita’s Guest House propose gratuitement un parking privé sur place, une connexion Wi-Fi et l’accès à un jardin avec une terrasse bien exposée

Visiter la Péninsule de Reykjanes et ses paysages de bout du monde

C’est probablement le meilleur conseil que je peux vous donner. Si vous visitez l’Islande en quelques jours et disposez de peu de temps sur place, vous allez adorer visiter la Péninsule de Reykjanes sans avoir besoin de vous éloigner de Reykjavik, la capitale islandaise.

C’est en descendant de l’aéroport que notre aventure islandaise a débuté. À proximité de Reykjavik et sans même nous en apercevoir, nous touchions ici la terre de feu et de glace, celle que j’avais vue dans les livres et qui me faisait tant rêver. Pourtant, lors de notre 1er voyage en Islande, nous nous étions empressés de visiter le Cercle d’Or alors que l’évidence était devant nous, sous nos yeux.

Fraichement débarqués, nous étions impatients d’explorer la Péninsule de Reykjanes, une région riche en phénomène de géothermie. Sa situation géographique fait qu’elle est souvent victime de petits séismes en raison du mouvement des plaques tectoniques. Pas besoin de faire des kilomètres pour s’apercevoir que visiter Reykjanes c’est comme découvrir une autre planète, une aventure minérale étonnante. Mars ou la Lune peut-être, volcans et champs de lave s’étendent à perte de vue. 

Le Blue Lagoon, l’activité incontournable du Reykjanes

Si vous décidez de visiter la Péninsule de Reykjanes, vous voudrez probablement aller au Blue Lagoon (ou du moins vous faire votre propre avis !). Et pour cause, il s’agit du site touristique le plus visité en Islande. Avec son nom qui vous fera penser au célèbre cocktail, Le Blue Lagoon est en réalité une station thermale et un spa à ciel ouvert en Islande. Sur la route qui nous mène au célèbre Blue Lagoon, notre regard se porte vers les fumées qui émanent à l’horizon. Nous sommes au cœur de la Péninsule de Reykjanes et les champs de lave et de lichens nous plongent dans un décor dramatique. Avec son anatomie si particulière, l’Islande créée toujours la surprise et vous verrez que le Blue Lagoon n’échappe pas à la règle.

Réserver votre billet pour le Blue Lagoon

Profitez du mélange de chaleur, de bien-être et d’émerveillement de ce site volcanique et découvrez un monde hors du temps. Profitez des pouvoirs revigorants des eaux légendaires du Blue Lagoon et explorez la beauté de ce paysage recouvert de mousse

À proximité de Grindavik, la célèbre piscine géothermique capte notre regard dès les premières secondes. Je me souviens de ce bleu intense et hypnotique, un contraste saisissant avec la couleur sombre de la lave. Grâce à la silice, ses eaux laiteuses et minérales ont des vertus thérapeutiques pour la peau et les poumons. Alors, chacun se prête au jeu et nous les premiers. On passerait des heures dans ces bains turquoise dont la température se situe entre 37 et 40°C. Vous non plus, vous ne voudrez plus en sortir. En dépit d’un prix d’entrée élevé, le Blue Lagoon constitue une activité unique à faire dans le Reykjanes. En hiver, elle pourrait même devenir cristallisante lorsque la température extérieure descend en dessous de 0 degrés !

Pour prolonger l’expérience, il est possible de dormir sur place au Retreat At Blue Lagoon. La plupart des chambres ont une vue sur les paysages volcaniques du Blue Lagoon. Le bien-être et la sérénité sont le maitre mot et vous transformez cette expérience en moment d’exception !

Dormir au Retreat Blue Lagoon ?

L’hôtel de luxe The Retreat at Blue Lagoon Iceland est équipé d’un spa souterrain, de 62 suites, d’un lagon géothermal et d’un restaurant qui réinvente les traditions culinaires islandaises.

Où et Comment aller au Blue Lagoon dans la Péninsule de Reykjanes ?

Blue Lagoon : Norðurljósavegur 9, 240 Grindavík, Islande

horaires d’ouverture : de 10h à 21h

Les sources chaudes de Gunnuhver

Nous venons de quitter l’aéroport de Keflavik, notre envie de tracer la route ne nous quitte pas. À travers la fenêtre, je regarde défiler des paysages fantasmagoriques de la péninsule de Reykjanes : le spectacle a déjà commencé. Notre étonnement est partout tant la lande sombre et les fumées donnent au Reykjanes une atmosphère particulière. Lorsque nous découvrons les sources chaudes de Gunnuhver, c’est une terre lunaire que nous foulons. Sur ce territoire bouillonnant, l’odeur de soufre nous pique le nez !

Dans la péninsule de Reykjanes, ces sources chaudes doivent leur nom à une sorcière-fantôme nommée Gunna. Avec les passerelles, il est possible de profiter des fumerolles très actives et des émanations importantes sources chaudes de Gunnuhver. Notre marche lunaire nous donne l’occasion de traverser les fumées épaisses, c’est vraiment un endroit spectaculaire dans le Reykjanes. En contrebas, nous observons les marmites de boue superbement colorées par les minéraux et les petits cratères en formation.

Ce site de la péninsule de Reykjanes est fabuleux. Mais, attention, il reste très instable, car l’activité géothermique est en perpétuel mouvement.

Où et comment visiter les sources chaudes de Gunnuhver ?

Sources chaudes de Gunnuhver : prenez la direction du bout de la péninsule par la route 425. 

Durée passée sur place : 30 minutes

Accès au site gratuit

Le phare de Rekjanesviti, le plus vieux phare à Reykjanes

À l’extrême sud-ouest de la péninsule de Reykjanes, on peut facilement rejoindre le phare de Rekjanesviti, le plus vieux phare d’Islande. Il est reconnaissable entre tous car il se dresse sur une colline arrondie et domine de sombres paysages tourmentés de la péninsule du Reykjanes.

Le Cap de Reykjanes et ses falaises escarpées

Aux abords du phare de Reykjanes, nous suivons la piste jusqu’au Cap de Reykjanes. Avec ses falaises escarpées, on se croirait dans un no man’s land, nous avons le sentiment d’arriver au bout du monde !

On peut voir cette énorme masse rocheuse qui plonge dans l’océan, c’est la fameuse île Eldey qui signifie « île de feu » en islandais. Le royaume des fous de Bassan, une espèce protégée sur cette partie de la Péninsule de Reykjanes.

Notre motivation est immense pour assister au lever du soleil sur cette côte sauvage d’Islande. En octobre les journées commencent à se raccourcir, il est 10h quand nous apercevons les jolies lueurs du soleil. Les falaises noires et leurs pics acérés me rappellent la plage Reynisfjara et combien nous avions aimé visiter Vik et ses environs. Face à l’océan, nous prenons le vent et les embruns, et profitons pleinement de ces paysages tourmentés. Les vagues venant se fracasser sur les falaises basaltiques couleur ébène sont impressionnantes.

Brimketill lava rock, une piscine naturelle dans le Reykjanes

À proximité de la route 425 sur la péninsule de Reykjanes, vous pouvez faire un stop à Brimketill une petite piscine naturelle creusée dans la roche volcanique. Sur la plateforme, on peut observer les vagues se déchainer avec une puissance inouïe. D’ailleurs, le spectacle de Brimketill est tel, que les vagues imprévisibles frappent au-delà de la rambarde et même du parking. Tenez-vous à distance au risque de finir trempés !

Le Miðlína bridge, ce pont entre deux Continents

La péninsule de Reykjanes est aussi la partie de l’Islande où l’on peut voir le pont Miðlína bridge. C’est un pont symbolique construit entre les deux plaques des continents américain et eurasien. Si vous êtes passionnés par la géologie, vous adorerez ce terrain de jeu fantastique. Si vous franchissez ce petit pont métallique, vous verrez qu’entre ces deux continents, il n’y a qu’un pas !

Où et comment voir Miðlína bridge, le pont entre deux continents ?

Miðlína bridge : Péninsule Reykjanes – Route N°425 en direction d’Hafnir

Durée passée sur place : 30 min

Accès libre et gratuit

Le lac de Kleifarvatn

Dans la région volcanique du Reykjanes, nous nous sommes laissés envouter par le lac de Kleifarvatn. C’est ici que nous découvrons le lac plus grand, mais aussi le plus profond de la Péninsule de Reykjanes. Les sommets et les crêtes nous montrent leurs plus atouts, une robe ocre presque argileuse. Ce jour-là, les rives de Kleifarvatn sont battues par le vent.

Même si je peine à rester debout, nous restons un moment à ressentir la nature âpre et tourmentée du Reykjanes. Car malgré le vent qui ne fait pas de jaloux en Islande, il règne une atmosphère calme, sublime. Le lac est d’un bleu profond et intense qui nous rappellent les fjords de Norvège.

Sur cette partie de la péninsule, les formations rocheuses sont étonnantes et témoignent de la fissure volcanique et l’histoire tourmentée de Reykjanes.

Où et comment visiter le lac de Kleifarvatn dans la Péninsule de Reykjanes ?

Lac de Kleifarvatn : Prendre la Route 42 (à 31kms de Reykjavik)

Le lac de Kleifarvatn se visite très rapidement. Comptez 3h environs si vous voulez en faire le tour à pied (10kms).

Site gratuit et accessible toute l’année

Seltun, le site géothermique de Krysuvik

A une centaine de mètres du lac de Kleifarvatn se trouve Seltun, la zone géothermique de Krysuvik. C’est un endroit fabuleux que nous avons découvert un peu par hasard lors de notre exploration de la péninsule de Reykjanes. Les odeurs de souffre nous indiquent que nous sommes au bon endroit. Elles s’intensifient à mesure que nous approchons des solfatares. Les pontons et passerelles en bois permettent de voir les fumerolles au plus près et de mesurer l’importante activité géothermale sur cette partie de la péninsule de Reykjanes. Je vous conseille de rester sur le sentier au risque de voir vos semelles se consumer !

Avec ses couleurs rouge et ocre, on se croirait tout droit sorti de la planète Mars. Les marmites et les rivières bouillonnent, c’est absolument fantastique. Même si nous avions découvert les geysers de Geysir lorsque nous avons visité le Cercle d’Or, Seltun est pour moi la plus belle zone géothermique d’Islande. Ce site de Reykjanes est très peu fréquenté et vous pourrez profiter de ce site tranquillement. Vous ne serez pas déçus !

Où et comment visiter le site géothermique de Seltun ?

Seltun : prendre la route 42 par le sud (36 km de Reykjavik)

Randonnée de Seltun : départ au bout des passerelles (environ 1h30) en direction de Ketilstigur.

Site gratuit et accessible toute l’année

Durée passée sur place : entre 30 min et 1h30

Voir l’éruption du volcan de Fagradalsfjall dans la péninsule de Reykjanès

En mars 2021, la péninsule de Reykjanès a subi l’éruption volcanique de Fagradalsfjall. Vous avez certainement aperçu des images de cette éruption volcanique terriblement belle et facilement accessible à pied dans cette partie du sud-ouest de l’Islande. Je me souviens de longues files qui venaient profiter de ce spectacle grandiose à seulement quelques kilomètres de Grindavik et du Blue Lagoon.

Si l’éruption volcanique de Fagradalsfjall est désormais éteinte, il est toujours possible d’accéder au site pour admirer au plus près la coulée de lave de Geldingadalsgos. Munissez-vous de bonnes chaussures de randonnée, car le sentier est assez accidentée.

Le phare orange de Hópsnes

A proximité de Grindavik, se trouve le phare Hópsnes. Avec sa couleur acidulée, ce phare orange contraste avec les paysages sombres de la Péninsule de Reykjanes. Pour atteindre ce repère des marins, nous empruntons une route sinueuse et chaotique (attention aux trous en formation !).

Autour de nous, les champs de lave sont battus par les vents, nous sommes littéralement soufflés par autant de beauté. Il règne une ambiance vraiment spéciale ici avec le déferlement des vagues et la situation isolée de cette partie du sud-ouest de l’Islande.

Dans cette région du Reykjanes, on peut aussi de voir des épaves de navires qui ont dû lutter avec les vents contraires et la météo tempétueuse de l’Islande.

Où voir le phare orange de Hópsnes dans le Reykjanes ?

Phare de Hópsnes : Unnamed Rd, Island, Islande

durée passée sur place : 30 minutes

Les églises de Hvalsneskirkja et Strandarkirkja sur la côte sud

Sur la Péninsule de Reykjanes, nous sommes tombés sous le charme de deux églises. Aussi originale que bourrée de charme, l’église de Hvalsneskirkja est située à proximité de l’aéroport de Keflavik. Avec sa couleur noir ébène, elle nous a attirés tel un aimant. L’endroit est terriblement envoutant par son calme et sa situation isolée en bordure d’océan.

En empruntant la route 427 que nous avons aperçu l’église Strandarkirkja perchée sur une petite colline. Elle est située à Selvogur sur la côte sud de la Péninsule de Reykjanes. Avec son architecture en bois, elle est comme le repère des marins. La légende raconte même que cette église de la Péninsule de Reykjanes possède des pouvoirs divins. Vous verrez qu’il règne une atmosphère magnétique grâce au mélange des embruns et de la campagne environnante. Face à l’océan, n’hésitez pas à rejoindre la digue pour observer une ancienne coulée de lave qui se noie dans les eaux froides.

Au final

Des terres volcaniques, hostiles et reculées font de la Péninsule du Reykjanes une découverte méconnue. C’est vrai, on ne trouve pas la fracture rétinienne tant attendue d’un voyage en Islande (car oui, découvrir l’Islande, c’est se prendre une sacrée claque !).

Quand bien même, vous adorerez la côte sauvage du Reykjanes autant que son Blue Lagoon et les curieux de nature se feront surprendre par les phénomènes géologiques fabuleux. La péninsule de Reykjanes est aussi idéale pour les courts séjours en Islande. Vous découvrirez l’Islande hors des sentiers touristiques habituels, mais surtout loin de la foule.


Préparer sa visite sur la péninsule de Reykjanes en Islande

Que voir et que faire sur la Péninsule de Reykjanes en Islande ?

  • Le Blue Lagoon, l’activité célèbre de la Péninsule de Reykjanes
  • Les sources chaudes de Gunnuhver
  • Le phare de Rekjanesviti
  • Le site géothermique de Krysuvik Seltun
  • Le Cap de Reykjanes et ses falaises
  • Observer les macareux en saison dans la péninsule de Reykjanes
  • L’église de Strandarkirkja
  • La piscine naturelle Brimketill lava rock dans le Reykjanes
  • Le pont entre deux continents
  • Admirer les aurores boréales dans la péninsule de Reykjanes
  • Le lac de Kleifarvatn
  • Les côtes rocheuses de Valahnukam
  • Le phare de Stafnes
  • Voir l’éruption du volcan de Fagradalsfjall dans la péninsule de Reykjanès
  • Le phare orange de Hopsnes
  • L’église de Hvalsneskirkja

Comment visiter la Péninsule de Reykjanes ?

La meilleure façon de visiter la péninsule de Reykjanes est de louer une voiture. Si vous hésitez, car vous avez peu de temps sur place, il est toujours possible de réserver des activités en petit groupe pour explorer la Péninsule de Reykjanes, une région peu courue par les touristes. Des randonnées pour découvrir les volcans, les sources chaudes et même cerise sur le gâteau, les aurores boréales. Si vous le pouvez, préférez de petits groupes, vous profiterez vraiment de pour explorer le meilleur de la Péninsule de Reykjanes. La plupart organisent même le transfert à l’aéroport !

Quel type de voiture louer pour visiter la péninsule de Reykjanes en Islande ?

En général, les routes de Reykjanes sont en très bon état. Vous emprunterez de temps à autre, des routes non goudronnées, mais en faisant attention, ça passe nickel !  Une voiture de traditionnelle suffira pour explorer les routes de la péninsule de Reykjanes.

En combien de temps, visiter la péninsule de Reykjanes en Islande ?

La péninsule de Reykjanes en Islande se visite facilement en 1 à 2 jours. Prévoyez un peu plus de temps sur place, si vous souhaitez visiter le Blue Lagoon.

Où dormir dans la péninsule de Reykjanes en Islande ?

Nous avions opté pour une nuitée à Grindavik, cette ville de pêcheurs est plutôt centrale pour explorer la péninsule de Reykjanes en Islande. Mais vous pouvez aussi opter pour Keflavik qui vous permettra d’être à proximité de l’aéroport.

Comment se rendre sur la Péninsule de Reykjanes en Islande ?

Les routes qui permettent de visiter la péninsule de Reykjanes et d’en faire le tour, sont les routes :  41, 42,43, 425,427 et 442.

Quand visiter la péninsule de Reykjanes en Islande ?

La péninsule de Reykjanes se visite tout au long de l’année. Été comme hiver, les routes sont dégagées et vous pourrez explorer Reykjanes en profitant d’ambiance très différente.

Comme l’aéroport de Keflavik se situe sur la péninsule de Reykjanes, l’idéal et de visiter la péninsule au début ou la fin de séjour en Islande.