plages pouilles

Les Pouilles: Les plages de la Côte Ionienne

Dernière mise à jour:

Si vous rêvez de parcourir le littoral du Salento et ses paysages sublimes, cheveux aux vents alors vous devriez être conquis par ce qui vous attend. Les plages dans les Pouilles sont absolument sublimes quand on visite les Pouilles.

De Porto Cesareo à Santa Maria di Leuca en passant par Santa Maria al Bagno, la côte ionienne regorge de merveilleuses pépites loin du tumulte des stations balnéaires touristiques des Pouilles. Et vous pourrez bien toucher devenue u doigt les plages secrètes des Pouilles, on parle même des Maldives italiennes des Pouilles !

Dotée d’une mer claire et chaude, un ciel azur inépuisable et d’une terre gorgée de soleil : tombez amoureux de la côte ionienne !

Andiamo ragazzi !

carte plages secrètes des pouilles

Porto Cesareo, la Caraïbes de la côte Est

Porto Cesareo est un excellent point de départ si vous souhaitez visiter les plages de la côte ionienne. Situé plus au nord, le village est une petite station balnéaire fort sympathique. On la prénomme souvent la Caraïbe de la côte Est, petite allusion aux plages à l’eau cristalline. Et non, ce n’est pas ici que vous trouverez votre sorbet coco !

Le panorama sur la côte ionienne est époustouflant et vous voudrez sans cesse faire escale pour mesurer toute son immensité. Les fonds marins ont encore beaucoup à offrir. Nous n’avons pas testé mais la richesse de la faune marine fera le bonheur des plongeurs et amateurs de snorkeling.

A Porto Cesareo, la marina fait face à plusieurs îles : Isola dei conigli (lapins) et Isola della Testa pour la plus petite.

L’ile des lapins est une réserve naturelle composée d’une pinède de pins et d’acacias. Vous n’y trouverez donc rien pour vous restaurez sur place hormis quelques lapins 😉 à observer (bien sûr) ici et là. Idéale pour jouer aux Robinsons le temps d’une journée et improviser un pique-nique sur une plage paradisiaque !

Les plages des Pouilles : des tours de guets par milliers

Sur la côte ionienne, le paysage se distingue par de nombreuses tours de guets en pierres plus ou moins en bon état. Si vous visitez les Pouilles, impossible de les manquer, vous serez inévitablement attirés par elles et le panorama exceptionnel !

Aux alentours, vous apercevez des champs d’oliviers enserrés de murets de pierres sèches. Ce n’est qu’une partie de la scénographie du Salento qui s’étire à perte de vue. La Torre Uluzzo marquera certainement le point de départ de votre randonnée dans le Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio.

Les plages de Santa Caterina à Santa Maria al Bagno : ambiance rétro

Pour échapper à la frénésie touristique sur les plages des Pouilles, arrêtez-vous à Santa Caterina une petite station balnéaire dont le charme est resté intacte. Dans le même esprit, Santa Maria dal Bagno rappelle les stations balnéaires d’antan.  

Nous avons eu un très gros coup de cœur pour le front de mer et sa balade sur la jetée. Les palazzo, les palmiers et la petite plage intimiste en basse saison en font un décor parfait de Riviera. Vous vous laisserez probablement tenter pour un café en terrasse et profiterez de l’animation sur sa place le soir venu.

Les plages de Gallipoli à Pescolouse, les Maldives du Salento ?

Du côté de Gallipoli, vous retrouverez de belles étendues de plages au sable fin du Lido jusque Baia Verde. Les camaïeux de bleu hypnotiseront votre regard et certainement vos oreilles captées par les ondes à la puissance maximale.

maldives italiennes

Plus au Sud, la Marina di Pescolouse attire les foules. La faute à son surnom. On lui donnerait des airs de Maldives italiennes des Pouilles…euh sans blague ? Nous n’aimons pas trop les comparaisons. Les Maldives se situent aux Maldives tout comme Venise est à Venise et non pas à Bruges ! Bref, vous nous aurez compris.

maldives italiennes

Alors qu’en est-il ? A en juger l’énormissime transat qui vous accueille au loin, nous ne nous sommes pas trompés, c’est bien ici.  Comme la taille de son transat, le parking est gigantesque voire même payant en haute saison. On ose à peine imaginer la foule qui s’entasse chaque été ici.

Par un ponton en bois, nous découvrons une plage déserte, pas très propre avec quelques vendeurs ambulants. A en voir les infrastructures regroupées, la plage donne l’impression de se privatiser en haute saison. Pas de doute, privilégiez juin et septembre pour profiter tranquillement des plaisirs de la baignade.

On aime tout particulièrement le cordon de dunes qui s’étirent à perte de vue, le sable fin qui caresse nos pieds, l’eau cristalline et peu profonde, idéale pour les jeunes enfants.

Alors sans personne autour, on s’approche un peu plus du paradis. Pas de doute, les Maldives italiennes des Pouilles sont des plages paradisiaques.

Comme une impression de bout du monde à Santa Maria di Leuca

Rejoignez Santa Maria di Leuca, la ville la plus méridionale de l’Italie. A 70 kms de Lecce, vous êtes à la pointe la plus au sud de l’Italie.

C’est avec des yeux ébahis et le cœur vibrant, que vous admirerez du haut du promontoire un panorama exceptionnel. Ici, on sent comme une impression de bout du monde !

Une entre deux mers puisque devant vous, c’est la rencontre entre la Mer Ionienne et la Mer Adriatique. Derrière vous, la Basilique de Santa Maria di Leuca veille sur le sanctuaire. Son célèbre phare se hisse à près de 50 mètres.

Vous êtes au carrefour de deux civilisations où se mêlent Occident et Orient. Une terre mêlée d’histoires, aux couleurs et saveurs uniques. En contre-bas, observez les détails ornementaux des palazzi et leur architecture mauresque.

Les environs de Santa Maria di Leuca offrent aussi quelques jolies criques secrètes et des grottes. A partir du petit port, certaines compagnies proposent aux visiteurs des expéditions vers les grottes di Rada ou di Levante qui témoignent de la présence de l’homme depuis la préhistoire. D’autres grottes plus populaires comme celle du Dragon et des Géants sont visibles depuis la terre ferme.

Des excursions sous-marines à la recherche d’épaves raviront les amateurs de plongées.

Au final

Difficile de résister à la côte ionienne, étapes incontournable d’un voyage dans les Pouilles. Cette partie des Pouilles offre un parcours idéal pour profiter de sa baie quasi hypnotique et de la vie paisible méridionale tout en profitant des joies de la baignade.

Ponctuée de magnifiques plages, de criques sauvages et de falaises restées encore secrètes, cette péninsule fera le bonheur des familles mais aussi des randonneurs en quête d’authenticité.

Sur les plages paradisiaques, on aime cet ensoleillement maximal qui nous permet de profiter de ce que nous offre la nature.

On adore la terre rouge gorgée de soleil, ses oliviers séculaires, les murets et tours de guets médiévales témoins du temps passé.

C’est la peau halée et iodée que nous reprenons notre road trip dans les Pouilles: direction Lecce, à la découverte de ses splendeurs baroques !


Si vous voulez en savoir plus, retrouver nos conseils pratiques pour préparer votre road trip dans les Pouilles.