Port Gallipoli

Visiter Gallipoli dans les Pouilles

Dernière mise à jour:

Connaissez-vous la région des Pouilles au sud de l’Italie ? Vous allez adorer visiter Gallipoli dans les Pouilles!

Nous avions découvert cette terre de soleil lors d’un week-end à Bari. On était tombé sous le charme du sud : il était évident que nous ne pouvions pas en rester là ! Pour notre voyage dans les Pouilles, nous sommes partis fin septembre pour des raisons de disponibilités mais surtout pour éviter la frénésie estivale et la chaleur accablante.

Nous voulions visiter les Pouilles mais surtout le Salento province la plus septentrionale de l’Italie, juste dans le talon de la botte…Vous situez ?

Alors pour ce road trip dans les Pouilles, on vous promet des criques sauvages et des plages sablonneuses aux eaux cristallines, des villages séculaires, des champs d’oliviers à perte de vue, des tourelles surplombant la mer…mais surtout une douceur de vivre qui fait la part belle à la dolce vità ! Venez on vous emmène visiter Gallipoli.

visiter gallipoli

Visiter Gallipoli, la perle de la Mer Ionienne

Où loger à Gallipoli ?

Hotel 33 Baroni propose une terrasse panoramique où est servi le petit-déjeuner donnant sur le centre de Gallipoli et la mer Ionienne. Ses chambres ainsi que ses suites sont modernes.

Gallipoli signifie « belle ville » en grec, elle résonne encore en nous : Gallipoli est une ville que vous n’oublierez pas. Si majestueuse, la péninsule semble flotter sur la mer Ionienne.

Au loin, vous apercevez la vieille ville encerclée par une muraille. Elle est située sur un îlot séparé de la ville moderne. Le contraste entre la mer est saisissant. Si vous arrivez de Santa Maria di Leuca, c’est un autre point de vue qui s’offre à vous : vous distinguerez son phare et l’île de San Andrea.

Vous trépignez d’impatience de visiter Gallipoli. Garez votre véhicule à l’extérieur de la vieille ville et prenez le temps de longer le port de pêche. Il constitue un tableau que vous n’êtes pas prêts d’oublier. Calez-vous sur un banc, observez les va-et-vient des barques et les pêcheurs démêler leur filet. A en voir leurs prises, ce n’est pas pour rien que la pêche est la principale ressource de la région.

On a été séduit par la petite chapelle Santuario della Madonna del Canneto située sur la Piazza Aldo Morro. Un endroit tout simple au bord de l’eau à quelques mètres de la Fontaine grecque. Un mariage était célébré ce jour-là : so romantic ! Vous rejoindrez le Château par le Ponte della città Vecchia.

Le Castello Angioino a été nouvellement restauré. Vous y accédez par l’entrée du Mercato qui regroupe quelques boutiques de babioles en tout genre. S’il se montre impressionnant vu de l’extérieur, la visite reste très rapide avec son donjon et les couloirs. Le site présente régulièrement des expositions temporaires mais surtout il vous offrira un magnifique panorama. Prenez un verre au bar et trinquez en admirant la baie. Avouez qu’on est pas mal, non ?

Visiter le Castello Angioino de Gallipoli

Rampa Castello, 73014 Gallipoli

Tarif : 7€

Durée sur place : 1 heure et plus

Le Top : Faire la visite quand le soleil se couche et boire un verre en haut des remparts !

Le mieux pour visiter Gallipoli est de déambuler dans ses ruelles étroites, de regarder les fils de linge suspendus, d’admirer les étals de fruits. Certaines maisons blanches vous rappelleront la Grèce, l’architecture baroque vous sautera aux yeux telle une pépite mais surtout le labyrinthe de ses rues et les effluves vous rappelleront que vous êtes bien dans ces villes typiques du sud de l’Italie.

La Cathédrale di Sant’Agata adossée au centre historique vaut le détour. Ouvrez l’œil car ce joyau baroque passerait presque inaperçue dans la vieille vile. Sa façade travaillée dans le style baroque de Lecce est magnifique. Par contre, elle est cernée par des habitations et vous peinerez peut-être à voir son ensemble quitte à vous dévisser le cou !

Visiter la Cathédrale di Sant’Agata

Via Duomo, 1, 73014 Gallipoli

Et puis bien sûr, vous devrez faire le tour des murailles, flâner au grès du vent puis faire un casse chez le meilleur glacier de la ville Martinucci. Sylvain a craqué pour la pistache. Comme à son habitude, Margoulette est à fond sur le cioccolato ! Certes la glace est bonne mais l’accueil plutôt glacial, bref vous resterez dans le thème.

Où manger une glace à Gallipoli ?

Martinucci 93/95 Corso Roma, 73014, Gallipoli

Martinucci Centre historique, 129 Riviera Armando Diaz, 73014 Gallipoli

Si vraiment vous n’êtes pas rassasiés, vous pourrez toujours aller prendre un petit encas du côté del Chiosco : la paninoteca di Ferruccio propose des paninis (forcément) et des hamburgers confectionnés avec des produits top qualité ! Ça pourrait bien devenir un incontournable quand vous reviendrez de la plage.

En soirée, les habitants de Gallipoli profitent de la vie nocturne, entre amis, en famille, en solo : les italiens aiment sortir, boire un verre. Ça rit, ça trinque, ça chante ! Quant à Margoulette, elle a craqué pour un tour de manège miniature !

Où se baigner à Gallipoli ?

A Gallipoli, vous trouverez de belles plages au sable fin. La couleur de la mer est juste dingue avec ces camaïeux de bleu turquoise. Et je crois que je pourrais passer toute une vie à regarder scintiller cette immensité « nel blu dipinto di blu »…

Quant à Margoulette difficile de lui faire quitter son bac à sable !

Près de la vieille ville, la plage en contre-bas des remparts est parfaitement située : c’est réellement une belle surprise. L’eau est translucide, la baignade pour les enfants idéale.

plage gallipoli

En direction du Lido, de grandes plages s’étirent jusque Baia Verde. Vous trouverez facilement de la place mais il faudra payer le parking. L’eau est limpide et chaude, dommage de trouver autant de mégots de cigarettes dans le sable…

En haute saison, impossible de faire abstraction de toutes les infrastructures proposant parasols et transats à prix d’or.  En nocturne, les plages de Baia Verde s’enflamment avec une animation digne des fêtes d’Ibiza…du coup pour ce qui est de la « tranquillité » on repassera.

Mais si vous adorez faire la fête jusqu’au petit matin, vous déhanchez les orteils dans le sable, un verre ou deux à la main alors go, vous aurez de quoi vous faire plaisir !

Une fois les transats et la sono remballés, vous pourrez apprécier les eaux cristallines de Lido Marini jusqu’aux criques de Punta della Suina.

Au final

Juste après notre week end à Brindisi, nous avons rejoint la belle ville de Gallipoli. Nous avons été charmés par son centre historique, la promenade sur la corniche au bord de la mer Ionienne et nous perdre dans le dédale des ruelles dans le calme absolu…Nul doute que il faut visiter Gallipoli, l’une des étapes incontournables lors d’un voyage dans les Pouilles.

Les plages sont vraiment très belles, mais mériteraient d’être plus entretenues (et encore plus hors saison !). Comparé à la côte almafitaine, le littoral est plus préservé (en clair vous y trouverez moins de béton). Vous pourrez alterner entre plage urbaine dans une cité historique, vous ambiancer du côté de Baia Verde ou encore rejoindre des criques plus secrètes. 😉

D’ailleurs, notre prochain épisode vous emmène découvrir de petites stations balnéaires au charme rétro. De Porto Cesareo à Santa Maria di Leuca en passant par Santa Maria al Bagno, on vous promet un road trip loin du tumulte, cheveux au vent…

Et vous, connaissez vous la région des Pouilles ?


Préparer votre séjour à Gallipoli

Comment aller à Gallipoli ?

Depuis la France, vous arriverez soit à l’aéroport de Bari ou à l’aéroport de Brindisi un peu plus au sud des Pouilles

  • En train : A partir de Brindisi, vous rejoindrai Gallipoli en 2h15 (billet à partir de 7€)

A partir de Lecce, vous rejoindrai Gallipoli en 1h30 (billet à partir de 4,30€)

A partir de Bari, vous rejoindrai Gallipoli en 3h30 (billet à partir de 15,10€)

  • En voiture : Gallipoli est situé à 42 min de route de Lecce, à 1 heure de route de Brindisi et à 2h20 min de route de Bari.
  • En bus : A partir de Brindisi, vous rejoindrez en 1h environ Gallipoli (2 bus par jours)

A partir de Lecce il existe des liaisons régulières de bus qui desservent Gallipoli (Compagnie Marozzi et FSE)

Visiter Gallipoli : que voir ? Que faire ?

Les sites incontournables :

  • Le port de pêche
  • La chapelle Santuario della Madonna del Canneto
  • le Ponte della città Vecchia
  • Le Château de Gallipoli
  • Le Castello Angioino
  • La Cathédrale di Sant’Agata
  • Flâner dans la vieille ville, faire le tour des murailles

Où manger à Gallipoli ?

Il Chiosco : Lungomare G. Galilei, 73014 Gallipoli. Une sandwicherie avec des produits top qualité !

Angolo Blu : Centre historique Via C. Muzio, 45, 73014 Gallipoli ; Pour les amoureux des produits de la mer et si vous souhaitez découvrir une cuisine raffinée et typique des Pouilles

Ristorante Pizzeria napoletana Don Vincenzo : Via Kennedy, 13, 73014 Gallipoli. Une très bonne pizzeria qui emmènera jusque Naples !

Où boire un verre à Gallipoli ?

  • Blucafè Bar : Lungomare G. Galilei, 99, 73014 Gallipoli. Un endroit plutôt branché pour siroter des cocktails sur une belle terrasse avec vue sur la mer : rien que ça !
  • Blanc : Via XXIV Maggio, 19, Gallipoli LE, Italie. Un bar à vin caché dans le centre historique, la maison concocte aussi des cocktails audacieux !

Où manger une glace à Gallipoli ?

  • Chez Martinucci : 93/95 Corso Roma, 73014, Gallipoli ou Centre historique, 129 Riviera Armando Diaz, 73014 Gallipoli. Un incontournable si vous séjourner à Gallipoli !
  • Gourmet Chocolate Gelato : Via Cavalieri di Rodi, 13, Gallipoli. Pour les amoureux du chocolat et de la crème glacée !

Où se baigner à Gallipoli ? Où se trouvent les plages à Gallipoli ?

  • Plage de la Pureté : Contrada Purità, 73014 Gallipoli. De l’eau translucide et une belle plage de ville lovée près du centre historique !
  • Plage de Baia Verde : Viale delle Dune, 73014 Baia Verde. Une eau limpide et de longues plages de sable fin pour Baia Verde, le temple de la ville. Profiter des nombreux bars de plage pour faire la fête les pieds dans le sable !
  • Plage du Lido Giovanni : Lungomare G. Galilei, 91, 73014 Gallipoli. Plage privée : entrée 6€

Voici la plus ancienne plage de Gallipoli, entrée payante et vous permet d’accéder aux structures sur place. Profiter de la couleur turquoise de la mer et d’une vue sur le centre historique de Gallipoli.

  • Plage dePunta della Suina : Litoranea, 73014 Gallipoli. Plage privée de rocher et de sable. Parking payant 6€ la journée. Douches extérieures (50 centimes)

Traverser la pinède et découvrez une Magnifique crique aux eaux cristallines. Excellente spot pour le snorkeling dans les pouilles.

Le top : prendre un apéro foccacia en admirant le coucher du soleil !


Si vous voulez en savoir plus, retrouver nos conseils pratiques pour préparer votre road trip dans les Pouilles.


  1. Le charme des ruelles, des étals de fruits, de la plage au coucher du soleil… Je ne connais de l’Italie que quelques villes du Nord, mais j’avoue que les Pouilles me tentent bien 🙂 Et votre Margoulette est bien trop mignonne ♥

    1. Coucou Julie! Merci pour ton message très sympa! De ce que nous connaissons, le Nord est différent du Sud et c’est tout le charme de l’Italie d’offrir une telle diversité de paysages! Quant à Margoulette, glace et plage de sable c’est pour elle le combo gagnant!

  2. Je ne connais pas du tout les Pouilles mais ça a l’air d’être une belle région. Et vu que j’adore l’Italie, ce serait pas étonnant que j’y aille un jour 😉

  3. Magnifique cet article, ça donne vraiment envie d’y aller ! Nous connaissons les Pouilles mais plus au Nord, le Parco Naturale del Gargano 🙂
    J’ai (Amélie) aussi visité Bari que j’ai adoré ! Il nous manque le sud des Pouilles qui a l’air juste fantastique !

    1. Merci Amélie! Vous êtes un peu des spécialistes de l’Italie 😉 L’expat’c’est idéal pour s’imprégner à fond de la culture italienne…Comme vous, on connu les Pouilles avec Bari et le sud nous faisait de l’œil. Nous ne sommes pas allés jusqu’au parc de Gargano mais l’endroit a l’air sublime. Il y a tant à voir!

  4. Olala tes photos m’ont transporté sous le soleil de l’Italie. Je ne connais pas les Pouilles mais de ce que j’en lis ça vaut le détour. On voyage souvent hors saison aussi pour éviter la chaleur bien que nou ayons subi un bon 42° à Rome il y a quelque années.

    1. Merci Élise pour ton message très sympathique! on est heureux que ce récits de nos aventures t’ait permis de laisser ton esprit vagabonder! Et on te confirme: ça vaut plus qu’un détour! Oh la la Rome, un musée à ciel ouvert qu’il me tarde de redécouvrir encore et encore! Viva Italia! 😉

  5. Je ne connais pas du tout cette région d’Italie mais ton article et tes photos donnent vraiment l’eau à la bouche ! Comme toi, je préfère toujours partir en hors saison si c’est possible de le faire !

    1. Salut Morgane, quand on veut éviter les bains de foule partir hors saison c’est idéal mais pour cette destination on recommanderait plutôt la saison intermédiaire comme juin ou septembre 🙂 on te souhaite de pouvoir t’y rendre très vite!

  6. Je ne connais pas du tout cette région juste de nom. J’aime beaucoup la façon dont tu nous raconte ton voyage, tu oses nous parler des petits inconvéniants qui au fond ne changent pas grand chose à la beauté des endroits visités. J’irai peut être un jour car tes photos donnent envie mais ça ne sera pas réellement dans ma « wishlist » d’endroit à visiter car j’aime les endroits qui vivent un peu plus 🙂

    1. Merci Florence pour ta venue par ici! Un récit authentique et sans fioriture, bref du vrai de vrai! haha c’est tout nous ça! Oh mais plus vivant ça existe ici…surtout en haute saison, si tu aimes le monde, la fête et les nombreuses animations, la convivialité, la nature aussi, on te conseille de venir faire un tour sur Gallipoli! 😉

  7. J’avais aussi adoré mon voyage à Bari et surtout Alberobello!! J’ai tellement envie d’y retourner depuis, tu m’as donné une bonne excuse avec Gallipoli que je ne connaissais pas du tout. Ton récit et tes photos donnent carrément envie 🙂 !!

    1. Coucou Lilly, Comme toi notre amour pour les Pouilles a commencé par Bari, Alberobello et Polignano a mare que nous avions découvert il y a 2 ans. Comme toi, nous étions tombés sous le charme de la côte adriatique et de la beauté de ses villages séculaires…Un petit coin de paradis qu’on aurait envie de garder que pour soi 😉

  8. Je ne connaissais pas du tout ce coin de l’Italie, ça donne vraiment envie 🙂 Merci de faire découvrir ce genre de petite perle si proche de chez nous, on a juste envie de sauter dans l’avion !

    1. Hello Sharone! Comme tu le dis si bien, on voudrait sauter dans l’avion là, tout de suite, en embarquement immédiat! Et c’est tout à fait possible, c’est si proche! On t’encourage à découvrir cette région de l’Italie et ces merveilles 🙂 A très vite! 😉

  9. Gallipoli a l’air d’être une ville pleine de charme ! Je ne connaissais pas du tout le sud de l’Italie mais ton récit et tes photos m’ont donnée envie de découvrir cette région de mes propres yeux ! Merci pour cette belle découverte !

  10. Merci pour cette découverte. Je ne connaissais pas du tout. Ca a l’air d’être vraiment super agréable.
    Les photos sont superbes et on se laisse vite porter par tes mots!
    Vous avez vraiment dû passer de bonnes vacances
    Tia

  11. Bonjour,

    Merci pour les descriptions des lieux et des endroits à visiter ainsi que les adresses des restaurants, glaciers etc. Nous organisons notre aventures de 10 jours dans les Pouilles en « road trip » et vos posts vont beaucoup nous aider à organiser ce voyage.

  12. Bonjour, merci pour votre article et vos magnifiques photos ! Je ne connaissais pas du tout Gallipoli avant la lecture de cet article. Vous m’avez donné envie de découvrir ce petit bout de paradis ! 😀

    Au plaisir de vous lire de nouveau,
    Marc

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *