Harbour Dunquin

Irlande : Visiter Ring of Kerry et la péninsule de Dingle

Dernière mise à jour:

Le charme de l’Irlande est sans aucun doute la possibilité de faire d’innombrables détours en oubliant la notion du temps. C’est sur les côtes irlandaises que nous avons cette impression d’être au bout du monde en visitant Ring of Kerry et la péninsule de Dingle. Après avoir quitté Rock of Cashel, le vent nous porte et nous amène à une heure tardive chez un certain Jack. Il est 20 heures lorsque nous atteignons la péninsule d’Iveragh. C’est ici que nous avons déniché un endroit fabuleux au cœur du Comté de Kerry.

Depuis notre départ de Dublin, nous empruntons des routes mythiques le regard porté vers les camaïeux de bleu et de vert si typiques de l’Irlande : des montagnes, des vallées et l’océan à l’horizon, voici ce qui nous attend sur le Ring of Kerry !

Cette étape de notre road trip en Irlande traverse des paysages escarpés spectaculaires et nous laissera un souvenir inoubliable !

carte péninsule dingle

Visiter le Ring of Kerry en Irlande : Que Voir et Que Faire ?

Où se trouve le Ring Of Kerry en Irlande ?

L’Anneau du Kerry est situé au sud-ouest de l’Irlande. Ce célèbre circuit irlandais fait le tour de la péninsule d’Iveragh dans le comté de Kerry. Son parcours circulaire de près de 180 kms. au programme de cette route touristique d’Irlande : paysages côtiers aussi accidentés que verdoyant, villages côtiers bourrés de charme baie sauvage que vous ne voudrez plus quitter !

Situé au cœur de la péninsule d’Iveragh, le Ring of Kerry prend la forme d’un anneau (ring). Le Ring of Kerry, c’est le road trip par excellence Irlande, un itinéraire mythique !

carte ring of kerry

Visiter le Ring of Kerry, c’est explorer l’une des routes les plus touristiques en Irlande. Il vous faudra sans doute plusieurs jours voir des semaines pour en apprécier tous les recoins. Le Ring of Kerry s’étire sur 180 kms de routes sinueuses ponctuées de paysages spectaculaires.

En Irlande, c’est le Ring of Kerry offre un terre pleine de promesses. Nous avons emprunté cette route d’Irlande au départ de Glenbeigh. Et comme on se demande toujours ce qui se cache de l’autre côté, nous voilà à prendre des chemins de traverse.


Infos Pratiques circuit Ring of Kerry

3 routes : la N70, la N71, N72

Distance : 180 kms

Durée : la demi-journée minimum

Sites à voir : Parc national de Killarney, Kenmare, Sneem, Caherciveen, Killorglin, Skelling islands, Valencia Island,

La Péninsule de Cromane, cette pépite sauvage du Kerry

Dans le comté de Kerry, nous découvrons une pépite sauvage : la Péninsule de Cromane. aux portes du ring of Kerry, il y a ce petit bout de terre et un petit cottage à la porte rouge. La péninsule de Cromane est endroit est fantastique, vous aurez l’impression de retrouver l’Irlande authentique. nous sommes restés longuement face à la mer à embrasser ce paysage maritime d’Irlande. Sur la plage, Margot découvre un terrain de jeu unique pour improviser quelques ricochets.

Le coucher de soleil laisse place à un paysage flamboyant. A marée basse, c’est une plage de sable que nous foulons. Tout au bout, nous croisons les chalutiers et une cargaison de paniers parés pour la pêche.

Juste le temps de récupérer les clefs et de demander à un jeune irlandais (toujours pas de Jack) : « it is possible to take dinner please ? Auquel on nous répond un « Of course, no problem » ! » Parfait !

Car le côté pratique de notre réservation est qu’il y a aussi un restaurant et un pub sur place. Le hasard nous fait penser, qu’en fait on a été super prévoyant ! Pour autant l’endroit ne paie pas de mine. Rapidement, on s’aperçoit qu’il y a quand même bon nombre de véhicules stationnés à proximité. Peut-être un signe ? Intrigués, nous googlisons Jack, notre hôte (que nous n’avons d’ailleurs toujours pas rencontrés !) … et damned, on découvre qu’il s’agit d’un restaurant gastronomique estampillé MICHELIN. Et on est trop trop trop contents !!

Alors, on ne vous cache pas qu’en arrivant dans la salle comble, notre tenue routarde nous a paru quelque peu décalée avec les notes de piano qui se jouaient. Ce soir-là, il y avait un baptême et le dressing code était plutôt guindé ! Qu’importe, le service était excellent et la lotte délicieuse sans parler du fish and chips revisité de Margot !

Au petit matin, on découvre comme des gosses un paysage digne d’une carte postale : le Ring of Kerry se dévoile, magnétique. On n’imaginait pas trouver autant de relief en Irlande. Ces petites montagnes irlandaises s’égrènent comme des chapelets et viennent comme s’échouer dans l’océan.

Nous voilà prêts à explorer le Ring of Kerry.

Où manger sur le Ring of Kerry?

Jacks’ Coastguard Restaurant: Cromane Lower, Cromane, Killorglin

La Baie de Rossbeigh et son ambiance magnétique

Sur la route de Ring of Kerry, notre curiosité nous mène jusque la Baie de Rossbeigh où nous traversons des petits ponts de pierres. On se plait à admirer la rivière qui coule à travers le sous-bois. Un peu à l’écart du Ring of Kerry, on découvre l’immense plage de Rossbeigh et ses petits galets roses.

Autour de nous, la vallée verdoyante contraste avec les petites maisons blanches situées en contre bas. On observe les balades à cheval qui en font une carte postale idyllique du Ring of Kerry. A fond les manettes, Margot saute un poil hésitant de rochers en rochers tandis que nous observons la valse des nuages et la péninsule de Dingle face à nous.

A marée basse, c’est une plage de sable qui se prête aisément à la balade, vous pourrez facilement accéder à un sentier par les dunes ou en longeant l’océan. Des tables en bois invitent à la pause pique-nique, une étape à faire dans le Ring of Kerry.

Et puis, il y a cette énigmatique épave échouée depuis un siècle sur la plage. Si vous êtes poussés par la curiosité, il vous faudra longer le littoral à pied pour l’apercevoir. A vrai dire, nous avions cette idée en tête mais savez-vous qu’un parc de jeux est bien plus fort qu’une petite goélette à moitié dépecée. CQFD, un parc de jeux au milieu de nulle part ça n’a pas de prix !

Caherciveen, le village authentique sur le Ring of Kerry

Le circuit de ring of Kerry offre de nombreuses haltes. Vous voudrez vous arrêter souvent et multiplier les pauses, tel est le charme d’un road trip. C’est dans cet état d’esprit que nous avons choisi de faire une étape à Caherciveen, une village de bord de mer qui nous a charmé du début à la fin.

Sur le Ring of Kerry, on se fait une halte gourmande chez Camo’s Bistro à Cahersiveen. Juste en face de l’église, Rory propose des encas simples comme le steak sandwich… aaaah la viande !!!!

Après cette pause, vous pourrez déambuler dans les rues pittoresques sans croiser le moindre touriste. Ce petit village méconnu situé au coeur du Ring of Kerry côtoie les plus beaux paysages comme les ruines de Ballycarbery Castle. Un château qu’on pouvait encore approcher il y a quelques temps, désormais vous devrez prendre vos distances en raison des fissures mettant en danger les visiteurs.

Où manger à Cahersiveen sur le Ring of Kerry ?

Restaurants Camo’s : 24 Church St, Cahersiveen

Skellig Ring, route confidentielle au coeur du Ring of Kerry

Au cœur du Ring of Kerry, la Skellig Ring est un itinéraire touristique de 40 kms. Plus confidentiel et moins connu, vous sortirez des sentiers touristiques habituels aurez probablement la route pour vous tout seul ! Nous avons été complètement séduits par ses paysages envoûtants et ses couleurs magiques. En clair vous ferez un voyage dans le voyage ! Cet itinéraire peut venir en complément du circuit Ring of Kerry si vous avez un peu de temps sur place. profitez en pour voir les Kerry Cliffs, ces impressionnantes falaises de 300m qui offre un panorama sur les îles Skellig.

carte skellig ring

Peu de chances de croiser des cars de touristes et les foules, les routes y sont bien trop étroites ! Tentez l’expérience sur cette partie du Ring of Kerry. Cela nous a valu de mémorables fous rires…mais oui tranquille, ça passe tranquille ! N’hésitez pas à vous arrêter sur les petites aires sur le bord de cette route pour admirer le panorama, vous en prendrez plein les yeux.

La Skellig Ring part de Portmagee jusqu’à Ballinskelligs en passant par l’île de Valentia. Let’s go !

Infos Pratiques circuit Skellig Ring

Point de départ : Pormagee et/ou Ballinskelligs

Distance : 40 kms

Durée : 1 heure minimum

Sites à voir : Portmagee, Ballinskelligs, Valentia island, pointe de Bary head, lePhare de Cromwell sur l’île de Valentia

Visiter Portmagee, le village coloré de Ring of Kerry

A l’ouest de Ring of Kerry, nous rejoignons le petit village de Portmagee et profitons de son ambiance tranquille et authentique. Nous flânons dans la rue principale parmi les façades multicolores où des pancartes STARWARS se dressent face à nous. Devant le Bridge Bar, Gérard Kennedy plein d’enthousiasme nous apprend qu’une partie du tournage du Réveil de la Force a été en partie tournée ici même dans son bar. Vous aussi vous avez la réf ?

Scène surréaliste quand on observe le calme absolu de cette petite bourgade qui vit essentiellement de la pêche. Car dans cette partie du Ring of Kerry, on ressent une authenticité sans pareil avec un condensé de ce qui fait le charme de la célèbre Wild Atlantic Way : des petites maisons colorées, les collines verdoyantes et le littoral escarpé.

Pendant que Margot tente d’apprivoiser les goélands, nous observons les chalutiers au repos qui attendent patiemment leur prochaine sortie en mer. Ici, le temps semble glisser sur nous et nous avons envie de prendre notre temps.

Depuis le port de Portmagee sur le Ring of Kerry, nous savourons cette vue exceptionnelle sur l’île de Valentia. Cette île fait partie de nos gros coups de cœur. Voilà qu’elle se dresse fièrement devant nous. Elle est là, elle nous attend.

L’île de Valentia, notre pépite au cœur sauvage de ring of Kerry

Au coeur de Ring of Kerry, nous accédons à l’Ile de Valentia par le pont qui la relie au village de Portmagee. Contrairement à ce que nous avions lu, l’île n’est pas uniquement accessible par ferry. Le pont est sans doute le moyen le plus simple pour accéder à Valentia tout au long de l’année.

Visiter l’île de Valentia est à voir quand on visite le Ring of Kerry. Vous ne serait pas déçu un seul instant, l’ile de Valentia vaut vraiment (vraiment) le détour. Nous parcourons l’île de long en large en découvrant des paysages tellement sauvages. Les routes sont sinueuses, étroites et pentues et on ne peut guère s’y croiser. Alors, on s’amuse à faire des détours encore et encore juste pour voir ! En longeant l’océan, on ne croise pas âme qui vive. Ici, vous rencontrerez peu de touristes et pourtant, quelle pépite cette île !

Encore une fois sur cette partie du Ring of Kerry, le charme de l’Irlande opère en un battement de cils. Au détour d’un petit chemin chaotique et une marche arrière approximative, nous croisons tout de même un couple de retraités breton. En van aménagé, ils sillonnent l’Irlande depuis une dizaine de jours et reconnaissent que la Bretagne est bien moins sauvage. On vous aura prévenu !

Et puis le must, ce sont les belles randonnées à faire dans le Ring of Kerry.

Du côté de Bray Head, le vent souffle tellement fort que nous peinons à avancer ! On pourrait improviser un moonwalk ! On rit tellement avec Margoulette (que je tiens fermement de peur qu’elle ne s’envole !) on se sent comme aspirer dans un tourbillon ! Suivez le chemin tracé et les passes- clôture pour rejoindre l’impressionnante pointe de Bray Head. Prenez le temps de vous éloigner un peu du sentier et de sortir des sentiers battus.

Vous serez surpris de marcher juste à côté des moutons, probablement les seuls compagnons de route que vous croiserez. Au coeur du Ring of Kerry, on se laisse bercer par le son mélodieux des vagues s’écrasant contre les falaises. Le panorama offre une vue superbe des îles Skellig situées à une douzaine de kilomètres au large. C’est le côté grandiose du Ring of Kerry, un paysage est à couper le souffle : vous ferez ici vos plus belles images !

Nous n’avons pas pu visiter le Phare de Cromwell Point en raison des portes closes. Il offre une vue à 360° sur l’océan et les monts du Kerry. Pas grave : on économise 10€ ! Bravant le vent irlandais et au plus près de la mer, nous en prenons plein les yeux ! On repart car Margoulette a croisé le regard d’un animal à quatre pattes. Niché dans son enclos, on passe de longues minutes à faire la connaissance de cet âne à la mine attachante.

Visiter Ballinskelligs face aux îles Skellig

Nous regagnons Portmagee jusqu’à Ballinskelligs. Le nom de ce petit village côtier fait référence aux rochers et aux îles Skellig juste en face. Si le temps est clair, vous pourrez apercevoir Waterville, les pieds dans l’eau.

A Ballinskelligs, nous profitons de la plage pour ramasser des coquillages. sur cette partie du Ring of Kerry, la côte offre des plages magnifiques que nous étions loin d’imaginer avec du sable blanc et de l’eau cristalline.

On s’étonne d’y trouver des vestiges d’un monastère et d’un château à proximité. Lorsque nous flânons sur le site en fin de journée, les ruines et le cimetière celtique sont baignés d’une douce lumière qui leur donnent une atmosphère particulière.

De retour à Cromane, Margoulette s’essaie à la conduite à gauche pendant que le drone explore les environs.

Dans la soirée, on profite du pub sur place pour savourer une pinte en excellente compagnie. Nous n’avons toujours pas vu Jack mais les locaux accoudés au bar sont d’une excellente compagnie. On nous vante les récoltes de la pêche, la culture de l’huître et la qualité d’un saumon fumé à quelques mètres d’ici…ultra savoureux en effet !

Dès le lendemain, nous décidons d’explorer la péninsule de Dingle qui tiendra toutes ses promesses.

Les environs de Ring of Kerry : que voir et que faire ?

La péninsule de Dingle, l’étape coup de coeur dans le Kerry

Située dans la partie la plus à l’ouest de l’Europe, la péninsule de Dingle est une étape incontournable à voir dans les environs de Ring of Kerry. Sur plus de 160 kms, c’est un enchainement de baies d’un bleu intense, de plaines sauvages et abruptes. C’est ici que se situe le plus haut sommet de l’Irlande : le Mont Brandon qui culmine à presque 1000 mètres.

Nous découvrons des décors de cartes postales avec des paysages variés, des petites maisons isolées au milieu de nulle part et sans rien d’autre à des kilomètres à la ronde. Et puis par endroit, ce sont des falaises vertigineuses plongeant dans l’océan ou encore de longues plages de sable blanc.

Inch Beach et son ambiance « surfin’USA »

En direction de la péninsule de Dingle, faites un arrêt du côté d’Inch Beach, le paradis des surfeurs. Après avoir traversé les cordons de dunes, c’est une immense plage sur plusieurs kilomètres qui nous tend les bras. Avec une mer turquoise tirant vers le bleu profond, Inch Beach offre un magnifique panorama sur les montagnes environnantes. et les environs de Ring of Kerry.

Plutôt téméraires, nous trempons un orteil puis deux…Ah glagla, ça doit faire 10 degrés à peine ! C’est alors que nous croisons un irlandais septuagénaire torse-nu se réjouissant de sa baignade « Nice !!! ». On sourit, comme ils sont sympas ces irlandais, ils ont la chaleur dans le coeur !

En chemin, la campagne verdoyante des environs de Ring of Kerry est éblouissante ! Au printemps, la végétation explose : les petites fleurs viennent habiller la roche ébène. C’est une pure merveille.

Dingle, le coeur battant de la péninsule

Dans les environs de Ring of Kerry, il y une petite ville qui nous faisait envie depuis longtemps : la Dingle. Pour rejoindre la ville portuaire de Dingle, nous empruntons des routes divinement sinueuses aux falaises escarpées noires charbon.

La ville de Dingle a le charme des petites villes côtières avec le dynamisme en plus. Bien que très touristique, le charme opère avec ses petites maisons colorées et les artisans locaux. On retrouve une multitude de pubs et de restaurants qui donnent à la ville cette ambiance si festive ! On a adoré le port de Dingle et son ambiance pure tradi. Regarder le va-et-vient des pêcheurs est probablement un de nos passe-temps favori.

Il y a de belles balades à faire sur le ponton. Peut-être serez-vous tentés pour déguster une glace chez Murphy’s ?  Notre avis est un peu mitigé… en raison du prix et des saveurs qui n’égalent pas notre dernière dégustation lors de notre road trip dans les Pouilles.

Comme nous, vous entendrez sans doute parler de Fungie, le célèbre dauphin qui semble garantir à lui tout seul une bonne partie de l’économie locale. D’ailleurs, Fungie est si populaire qu’il a même son compte twitter !

Silloner la Slea Head Drive

Dingle est aussi le point de départ de la Slea Head Drive. N’hésitez pas à emprunter cette route panoramique aux virages très serrés qui longe toute la péninsule. De nombreux points de vue ont été aménagés et vous permettront de stationner afin de profiter du paysage.

carte slea head drive

La force des éléments est à son apogée à la pointe de Slea Head. Ici le vent souffle, on ose à peine imaginer le spectacle dantesque lors des tempêtes. Nous titubons tellement le vent nous porte !

On vous le garantit, les effets de lumière et le contraste entre la mer turquoise et la terre sont à couper le souffle. Le dénivelé important permet des perspectives incroyables avec une vue sur toute la côte atlantique et les îles Blaskets.

A Dunmore head, nous rejoignons par un petit sentier la falaise de Dunquin et sa petite plage. Nous découvrons un spot exceptionnel et hautement photogénique : le Harbour Dunquin.

Infos Pratiques circuit Slea Head Drive

Point de départ : Dingle (route R559)

Distance : 50 kms boucle

Durée : 1 heure minimum

Sites à voir : Dunquin, Harbour Dunquin, Dunbeg Fort, plages de sable blanc et falaises

Le Harbour Dunquin : lieu magique

Dans les environs de Ring of Kerry, vous allez adorer découvrir Harbour Dunquin est un petit port réputé pour sa vue qu’il offre sur les îles Blaskets et toute la baie. Son charme c’est sans doute sa petite taille et son accès en lacets avec un beau dénivelé. Les rochers noirs chahutés par la houle nous offrent un spectacle des plus vivifiant, magique !

Le vent nous accompagne et nous résistons de plus belle. On doit s’y reprendre à plusieurs fois pour faire quelques clichés. On garde un œil sur Margoulette qui apprécie tous les plaisirs de la nature sauvage et escalade les murets de pierre.

Explorer les îles Blaskets au large de la péninsule de Dingle

Au niveau du petit village de Dunquin, il est possible de rejoindre les îles Blaskets au large de la péninsule de Dingle.

Sur place, vous pourrez observer les colonies de phoques à côté de la plage de l’embarcadère. Nous avons vu qu’il était possible de faire le tour de l’île (comptez 13 kms sur un dénivelé de 600 mètres). Avec Margot, nous n’avons pas pris cette option car le sentier du littoral est proche des falaises abruptes.

Face à Slea Head, the Great basket Island vaut le détour avec ses ruines dominant le littoral. Ce petit village abandonné est un incroyable vestige qui résiste au climat capricieux et aux assauts de l’océan ! Gratuitement, vous pourrez visiter les maisons parfois intactes.

Où et Comment aller aux îles Blasket dans les environs de Ring of Kerry ?

Depuis le petit port de Dunquin, vous pouvez rejoindre les îles Blasket en 25 minutes si la météo le permet. Elles sont situées à 2 kms des côtes irlandaises. Attention au chemin abrupt qui permet d’accéder à l’embarcadère.

Les billets s’achètent à l’embarcadère de Dunquin. Prévoyez du cash et renseignez-vous sur les horaires de traversée car elles ne sont pas régulières.

Tarif : 25 €

Une fois sur place, vous accédez à la plus grande île the Great Blasket à l’aide d’un canot. Un sentier vous permet de découvrir l’ile librement ou de bénéficier de la visite guidée.

Au final

Nos pas se sont perdus dans l’âme du pays. Visiter Ring of Kerry est sans doute l’un des plus beaux itinéraires qui m’est donné à explorer en Irlande. Au coeur du Comté de Kerry, nous avons retrouvé les paysages irlandais que l’on découvre dans les livres. Si vous avez un peu de temps sur place, prenez le temps de vous aventurer sur les belles route de la péninsule de Dingle dans les alentours de Ring of Kerry. Il nous faudra y revenir pour en percer tous les secrets de la nature et de cette terre sauvage.

Bientôt le long de la Wild Atlantic way, nous rejoignons les falaises de Moher et ses environs dans le comté de Galway avant de visiter le Parc national du Connemara avec dans la tête un seul refrain « Terre brûlée au vent, des landes de pierres… » 

Oui oui, j’ai osé la faire !


Si vous voulez en savoir plus, retrouver nos conseils pratiques pour préparer votre road trip en Irlande.