Côte d’Opale : à la conquête des deux Caps (enfin presque!)


Europe, France, Voyages / mardi, novembre 20th, 2018

Weekend sur la Côte d’Opale : de Cap Gris Nez Cap à Blanc Nez (en mode relax :))

Récemment, nous avons profité d’une invitation chez des potes de voyages originaires du Pas de Calais pour joindre l’utile à l’agréable et redécouvrir la Côte d’Opale d’un peu plus près. Bon, c’était le fameux week-end de la Toussaint et force est de constater que nous n’étions pas les seuls sur le coup !

L’occasion aussi de tester notre 1ère expérience GUEST to GUEST et de réaliser quelques plans de drone.

Ahhhhh et puis nous avions fait des plans sur la comète pour ce fameux week-end. Nous avions des envies de randonnées le long du sentier côtier, de falaises et de respirer les grands vents! On est comme ça nous, on aime en profiter et Margoulette aussi…enfin à sa façon !

La Côte d’Opale, c’est ch’nord, les Hauts de France ! Cela se situe dans le Pas de Calais, j’y suis vraiment très attachée, j’ai fait mes études sur Arras alors j’y ai beaucoup de souvenirs !

La Côte d’Opale c’est surtout cette immensité de sable blond : une centaine de kilomètres de plages qui s’étirent de la Baie de Somme à la Côte Belge. Les amoureux de la nature pourront se faire plaisir grâce aux superbes randonnées idéales pour découvrir le littoral.

Direction pour nous le Site des 2 Caps, un incontournable si vous passez par-là !

Le Cap Gris Nez et Le Cap Blanc-Nez

Celui-ci est situé à Audinghem. Au sommet des falaises on peut apercevoir les côtes anglaises, le Cap Blanc-Nez(l’autre Cap) et le port de Boulogne sur Mer. Classés depuis les années 80, les sites ont été aménagés : panneaux pédagogiques et belvédère jalonnent votre chemin. L’occasion pour les plus marcheurs d’entre nous d’arpenter les nombreux sentiers de promenades.

Trois chemins pour découvrir le site, celui de droite possède un chemin qui vous permettra d’accéder à la plage. Vous verrez les falaises vu d’en bas c’est encore plus sympa !

Vous pouvez rejoindre Cap Blanc-Nez par un sentier balisé. Et puis les 2 Caps c’est aussi un tempérament venteux ! L’air iodé, c’est plus que vivifiant !

Vous sentez le vent qui vous chatouille le nez ?! En cette période automnale, c’est certain on s’est senti vivifié…oui oui bien vivants !

Dès notre arrivée aux 2 Caps, Margoulette en grande forme ce jour-là s’est transformée après quelques minutes en glaçon … « Froid Maman, froid Papa…aglagla …». Après un emmaillotage de fortune, nous avons fini par admettre que nous devions rapatrier au chaud notre petit esquimau et écourter la balade… 🙂 !

A cet instant, Margoulette avait donné le ton car nous avons poursuivi notre escapade en nous calant sur le sien…et ce n’était pas sans nous déplaire. A la cool 🙂

On avait envie aussi de se faire un bon petit estaminet des familles. L’estaminet alors c’est quoi ? Ni troquet, ni restaurant, c’est surtout un lieu où l’on aime se retrouver et qui respire la convivialité. Un endroit chaleureux où l’on peut manger la cuisine du bon terroir et qui rappelle un tantinet celui de votre grand-mère, le tout arrosé de bière artisanale 🙂 ! Miam !

Bref, nous partîmes !

Dans un style bien à nous, c’est-à-dire des parents (dés)organisés, (pas)prévoyants du tout, nous n’avions pas réservé(!!!) ÉNORME erreur, en ce weekend de la Fiesta de los Murtos ! C’était archi plein et nous avons écumé un bon nombre d’établissements (quand même 5 au total) pour au final nous retrouver…au Buffalo Grill de Boulogne sur Mer (tadam !), il était 14H30 et nous nous admettions vaincus.

Super poilade donc ! Et Margoulette ravie de manger des frites et des nuggets !

Margoulette nous réclamait d’aller sur la plage et nous avons donc regagné le large, profitant de la marée basse. Vous apprécierez les balades sur la plage le soleil rasant, les couleurs sont époustouflantes !

L’occasion de vous adonner à la pêche à pieds, munis de vos bottes (oui elle est très fraiche !) et de votre seau !

A nous d’admirer le soleil couchant flamboyant !

A la nuit tombée, nous avons regagné l’appartement de René.

Quelques semaines auparavant, Nous avions échangé avec René sur les modalités d’échanges par le biais de la plateforme Guest To Guest.

Le principe ? L’échange de maisons réciproques ou non sur une base de valeurs communes: hospitalité, liberté et confiance. L’idée est de proposer une autre idée du voyage et de permettre de partir plus souvent à moindre coût !

Nous avons été ravis de cette première expérience grâce aux principes de convivialité et d’échanges. Avec un accueil chaleureux, notre hôte partage ses bons plans et autres bonnes adresses : c’est idéal pour découvrir au mieux l’endroit où vous atterrissez ! Nous voilà complétement séduits par ce concept. Maintenant, nous sommes plus qu’impatients de poursuivre cette aventure sur une destination plus éloignée…nous sommes en train d’étudier le sujet, à suivre donc ! 🙂

Au final

Une virée vivifiante sur la Côte d’Opale nous a donné un air d’inachevé ou plutôt un goût de reviens-y ! On a adoré le parfum des embruns, le vent vivifiant et la mer apaisante mais aussi la campagne vallonnée et les nombreuses activités à faire côté mer.

Même si nous avons raté notre rendez-vous avec l’estaminet, nous apprenons que les plus authentiques sont davantage situés dans les Flandres : alors aucun regret ! 🙂 Promis la prochaine fois, on fera mieux !

Nous reviendrons pour découvrir les nombreux chemins de randonnées et apprécier le charme des villages environnants : Wimereux, Wissant, Ambleteuse, Audresselles…


2 réponses à « Côte d’Opale : à la conquête des deux Caps (enfin presque!) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge