visiter hoin an

Visiter Hue et Hoi-an : Entre saveurs et traditions

Dernière mise à jour:

Nous quittons la Baie d’Along terrestre et la petite ville paisible de Dong Hoi, direction Hué et Hoi-an

Prendre le train au Vietnam c’est partager un peu plus la vie des locaux, c’est un moyen de transport, sûr, pratique et pas cher ! Mais un peu lent…

Dans le train qui nous emmène à Hué, vous trouverez de quoi vous restaurer. Oubliez le sandwich en triangle, c’est un repas chaud copieux qui vous attend ! 🙂

Hué, une cité impériale fascinante

En arrivant à Hué, on se trouve une petite guesthouse fort sympathique : le Google Café. L’espace bar se prête à la convivialité et on y rencontre pas mal de voyageurs au long court, des backpackers et un jeune français qui a posé son paquetage depuis plusieurs semaines déjà. Le temps de papoter autour d’une Hanoi Beer, c’est notre estomac qui crie famine !!! Il nous conseille de nous rendre chez Monsieur Cu, une bonne adresse pour manger et ça tombe plutôt bien car c’est juste à côté…

Hue River Side Villa

Installé à Hue, à 800 mètres du marché Dong Ba, le Hue River Side Villa vous propose des hébergements sur les rives de la paisible rivière Nhu Y. Vous pourrez prendre vos repas au restaurant sur place ou dans le jardin.

On salive d’avance, parce que depuis notre départ nous avons redécouvert la cuisine vietnamienne ! Une cuisine qui diffère en fonction de la région où vous vous trouvez. D’ailleurs, notre road trip est aussi une aventure gastronomique : de la cuisine de rue au restaurant des grandes villes, c’est un véritable festin qui vous attend !

A Hué, la gastronomie est un art de vivre. On ne mange pas, on déguste ! Vous trouverez même un peu de culture française ici avec le banh mi, un sandwich coupé dans une baguette ! Le bo bun est un incontournable mais mention spéciale pour le Banh bot loc sorte de petit beignet de crevette à la vapeur ! Complétement grisant !

Monsieur Cu tient Le Mandarin Café et propose une cuisine familiale. Sur les murs, des dizaines de clichés du pays. Monsieur Cu parle français et ne manque pas de nous narrer une petite anecdote sur chaque cliché. Attablés autour de notre délicieux Bun Bo Hue (la soupe de vermicelles de riz au bœuf), on se prête au jeu…et on joue même les prolongations ! 😉

Business is Business…Le Mandarin vend ses photographies sous forme de cartes postales ou d’affiches et propose des excursions personnalisées que nous n’avons pas testées. C’est un lieu attachant tout comme son personnage et vous passerez à coup sûr un bon moment ! 🙂

En flânant dans la cité impériale, vous tomberez forcément sous le charme de l’ancienne capitale grâce notamment à son patrimoine architectural. La visite de la citadelle fait partie des incontournables, elle est située le long de la Rivière des Parfums…et est classée au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Elle abrite de nombreux vestiges notamment les superbes tombeaux impériaux. Le site est énorme, et il vous faudra une bonne demi-journée pour en faire le tour.

En route, nous croisons le chemin d’un guide cyclo-pousse qui nous tannera un bon moment pour nous proposer ses services ! La chaleur est écrasante et Sylvain se consume sur place, le regard livide… Nous cédons pour nous faire une « petite version accélérée » de la visite et pour le coup on a trouvé ça super sympa !

Minh Tâm notre guide, nous emmène au Palais de l’Harmonie Suprême, au Temple Thê, le Pavillon de la splendeur puis au jardin de Co Ha pour faire la pause. On se cale sur un banc et il nous raconte son histoire : sa famille restée dans un petit village, les rencontres de voyageurs et leurs petits mots qu’il garde précieusement dans un carnet (business is business)…

Si la cité impériale vaut le détour, sachez que la majorité des bâtiments ont été détruits lors de la guerre du Vietnam alors oui…il nous a fallu un peu d’imagination !

Vous aurez aussi la possibilité de faire une mini-croisière (certes fort touristique) sur la rivière des parfums qui vous permettra d’admirer la cité sous un autre angle.

Le Musée d’art royal de Hué vaut le coup d’œil, en plus il est gratuit. Vous y trouverez une collection d’objets en porcelaine et costumes ayant appartenu à la famille impériale.

Et si vous n’êtes toujours pas rassasiés, dirigez-vous vers la pagode Bao Quoc. Vous ne pourrez pas la manquer avec son impressionnante arche à trois entrées. D’ailleurs, vous pourrez certainement apercevoir des moines bouddhistes déambulant.

Autre édifice remarquable, c’est le Pont Trang Tien (ancien pont Clémenceau) édifié par un certain Gustave Eiffel. Il traverse la Rivière des Parfums et relie le cœur de la vieille ville.

Le soir venu, vous prendrez le pouls de la ville en flânant dans les ruelles de la vieille ville. Testez le célèbre durian sur le marché (ce fruit à l’odeur nausébonde de fromage bien fait) , savourez les mets des marchands ambulants, parcourez le marché couvert de Dong Ba et perdez-vous dans les nombreuses allées ! Enfin vous n’aurez plus qu’à siroter votre bia (bière) ou un Nước Mía (jus de canne à sucre) en regardant s’écouler la Rivière des Parfums 🙂 ….

N’hésitez pas à vous éloigner de la cité impériale. Louer un vélo ou un scooter est une façon plutôt agréable pour découvrir la campagne environnante. Vous traverserez les rizières, passerez devant les écoles jusqu’au petit village de pamplemoussiers de Thuy Bieu. Vous pourrez vous arrêter pour découvrir ses maisons anciennes, temples et pagodes.

A une quinzaine de kilomètres, vous pourrez même rejoindre la plage mais attention pas n’importe laquelle…le Vietnam a encore quelques efforts à faire sur la protection de l’environnement. Selon nous, la portion du côté du Beach Bar Hue est probablement la plus belle et la mieux entretenue.

Visite d’une journée de la ville de Hue

Explorez l’ancienne capitale impériale de Hue, désormais inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Admirez de superbes citadelles, des palais fabuleux et des tombeaux royaux lors d’une visite privée d’une journée.

Visiter Hoi-An, la ville aux 1000 lanternes

En mini van, nous rejoignons Hoi-An à la hâte (enfin il nous faudra toute de même 4 heures pour faire 135 kms et collés serrés !) car à entendre les voyageurs croisés sur notre route, Hoi-An est une ville superbe. Et c’est ce que nous découvrons à notre arrivée. Prévoyez donc de vous attarder un peu plus longtemps car le charme de cette ville est resté intacte : il règne une tranquillité à 1000 lieux de la tumultueuse Hanoï. On tombe littéralement amoureux de cette nonchalance.

Daisy An Bang Villa

et établissement est à 2 minutes à pied de la plage. Situé à quelques pas de la plage d’An Bang, le Daisy An Bang Villa propose un bar, un jardin et des hébergements climatisés avec une terrasse et une connexion Wi-Fi gratuite.

Hoi-An c’est donc une ambiance mais pas que ! Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, on trouve ici un style unique et métissé où s’entremêlent les cultures vietnamiennes, chinoises, japonaises et européennes. Cette fusion se retrouve dans l’architecture notamment les temples que vous pourrez visiter.

Un « pass visite » vous permettra de visiter plusieurs monuments emblématiques de la ville (pour cela rendez-vous à l’office de tourisme rue Le Loi) et notamment de vielles maisons traditionnelles dont la plus connue est l’ancienne maison Tân Kỷ située rue Nguyễn Thái Học.

Vous traverserez probablement le pont-pagode japonais, c’est THE monument emblématique d’Hoi-An. C’est comme visiter Paris sans sa tour Eiffel ou Amiens sans sa cathédrale 😉 Bref tu y vas !

En plus, la ville est à taille humaine et on peut faire le tour des différents sites en moins d’une demi-journée à pied, ou en vélo comme à Ninh Binh !

Visite d’une journée des temples de My Son et de la montagne de marbre

IDécouvrez le centre spirituel de l’ancien royaume du Champa – les ruines des temples de My Son. Profitez d’une excursion partagée ou privée d’une journée complète de Hoi An au sommet de la montagne de marbre (Ngh Hanh Son) pour explorer des grottes, des pagodes et un village de sculptures à proximité.

Vous apprécierez tout le charme de la cité en vous promenant by night sous des milliers de lampions ! So romantic ! Les lumières qui se reflètent dans la rivière Hoài en font un paysage des plus magiques. Si vous êtes de passage en février, ne manquez pas le Tet (nouvel an chinois) où la ville se pare de mille feux pendant ce mois de festivités.

L’ambiance est vraiment top notamment avec le Night Market où vous pourrez largement faire votre shopping de souvenirs. Hoi-An c’est aussi la démesure, il y a une quantité de tailleurs, cordonniers devenus maîtres dans l’art de la copie. Il suffit de montrer votre modèle sur un magazine pour qu’il soit dupliqué ! D’ailleurs, c’est l’endroit idéal si vous souhaitez vous faire des vêtements sur mesure, des chaussures, un sac en cuir dont la qualité est réputée !

Ni une ni deux en 48 heures, j’avais mes nouveaux souliers : hyper efficaces ces vietnamiens !

On vous a dit que la cuisine était dingue ici ?  😉

A Hoi-An, vous ne devez (et sous aucun prétexte !) manquer le cao lầu c’est le plat traditionnel qui reflète à merveille la culture métissée. Si vous ne le goûtez pas ici, vous ne le retrouverez nulle part ailleurs ! Donc GO GO GO ! Un trésor culinaire bien conservé au restaurant « Thanh cao lầu ». Des nouilles, des tranches de porc, des crackers, du soja et surtout le secret du chef ! 😉

Visite culinaire vietnamienne authentique

Il s’agit d’une visite culinaire différente d’un cours de cuisine. Le voyage vous mènera à travers la belle et pittoresque campagne de Hoi An jusqu’au village de Cam Thanh (à environ 4 km du centre-ville). Cette aventure comprendra une visite d’un marché de produits locaux et une excursion en bateau le long de la magnifique rivière Thu Bon

Vous pourrez tester aussi le banh xéo sur le marché d’Hoi-Han! Attention ça ressemble à des tortillas mais ce n’est pas des tortillas ! Guapa ! 😉 Cette crêpe de riz croustillante est pliée en deux. On peut la composer de crevettes, de porc et de soja.

Notre coup de cœur….les White Rose de Hoi-An ! (Banh Bao Vac en vietnamien) Ce sont des raviolis en pâte de riz et cuits à la vapeur. Ils sont fourrés de crevettes ou de porc et servis avec une sauce.

Et si tu sens le craquage, il y a aura toujours moyen de se péter le bide autour de notre bonne cuisine occidentale ! 😉

Vous sentez l’appel au large ? A partir de Hoi-An, il est possible de rejoindre l’île de Cham. Nous n’avons pas pu nous y rendre mais il y a de très belles plages de quoi faire le bonheur des amateurs de farniente, snorkelling, randonnées…

En visite express à Da Nang !

Nous souhaitions rejoindre le delta du Mékong situé à l’extrême sud du pays. On imaginait prendre un mini van, bref tranquilles… Quant au détour d’une conversion avec un vendeur de nouilles, nous nous rendons compte qu’il y a tout de même près de 1000 kilomètres pour atteindre Ho-Chi-Minh Ville…Hum…vous sentez le malaise ?…..ça se tente le mini bus ??….Mais on va y passer des jours !! Ce n’était pas vraiment prévu ça ! Damned !

Nous avons donc booké un vol rapido presto à partir de l’Aéroport de Da Nang. Nous avons fait un passage express dans la ville. Da Nang est la 4ème ville du pays, elle est moderne et vous trouverez peu de marchands ambulants. Ce qui vous surprendra certainement 😉 Vous ne pourrez pas manquer le pont du Dragon symbole de Da Nang. Très apprécié par les vietnamiens, la ville se transforme en cité balnéaire durant l’été.

Depuis notre passage, un édifice particulièrement spectaculaire a été construit juste au-dessus des collines de Ba Na : le Pont d’Or. Il attire beaucoup de curieux car la structure du pont est tenue en l’air par deux mains géantes.

Da Nang : excursion 1 jour Bà Nà Hills

Fuyez la chaleur du centre-ville de Da Nang et passez la journée au frais, dans l’ancienne colonie française de Bà Nà Hills. Montez à bord du plus grand téléphérique au monde, jouez à des jeux amusants et bien plus encore.

Le pont fait partie d’un parc d’attractions SunWorld-Bana Hills à 30 kms de Da Nang et à 60 kms de Hoi-An.

Les photos sont saisissantes et si vous êtes dans le coin, vous aurez peut-être envie d’y faire un tour 😉 Vous nous raconterez ?


Pour notre dernière étape, nous rejoignons Hô-Chi-Minh-Ville Ville (HCMV), l’ancienne Saïgon, gigantesque métropole ! Une belle échappée sur le mythique delta du Mékong avec de belles rencontres mais aussi un court séjour sur l’île de Phu Quoc pour se la couler douce !


Si vous voulez en savoir plus, retrouver nos conseils pratiques pour préparer votre road trip au Vietnam.


  1. Quel périple ! Et quelles photos !
    Je rage de n’aller qu’une semaine au Vietnam du coup, mais j’y retournerai, avec mon copain ou ma famille. Après tout on est orginaires de Saigon ! (ouais je m’y ferai jamais au terme Ho Chi Minh Ville).
    En tout cas jai hâte d’y être même si je me contenterai de la Baie d’Halong et la terrestre et la ville d’Hanoï ! 🙂
    (d’ailleurs votre agence n’a pas répondu à mon devis, sans doute parce que j’ai donné un numéro cambodgien …)

    1. Une semaine c’est peut être court mais elle sera je suis certaine intense en émotions! Cela te donnera très certainement l’envie d’y retourner, pour découvrir le centre du Vietnam et d’autres petits villages du nord 😉 Je suis étonnée que Rue d’Asie ne t’aie pas répondu, tente via FB car il sont plutôt réactif je trouve. 🙂

      1. Oui c’est court mais je n’ai pas vraiment le budget de faire plus pour le moment, mes projets de vie ayant changé du tout au tout ^^’ Mais je voulais profiter de ma proximité en étant au Cambodge pour y faire un saut !
        OUi ils m’ont visiblement répondu sur ton blog mais c’est tout. Bref tant pis x)

        1. C’est court mais tu pourras te concentrer sur une région. Comme toi on aurait envie de tout faire! Tu auras largement de quoi t’imprégner de l’ambiance et de prendre le pouls d’Hanoï et bien plus! On te souhaite de faire d’excellentes découvertes 🙂

  2. Haaaa, je rêve du Vietnam et de Hoi An en particulier. C’est l’un des lieux que mon amoureux a préféré durant son voyage au Vietnam, et chaque photo me donne un peu plus envie de découvrir cet endroit… Ha, et la bouffe : un vrai voyage gastronomique, le Vietnam, vous ne faites que confirmer mon envie d’y aller !

    1. Alors il ne te reste plus qu’à booker ton billet et à t’envoler pour d’autres horizons cette fois ci 😉 Et la cuisine là bas est….AMAZING !! Si tu aimes la cuisine vietnamiennes, tu vas être ravie!

  3. Hoi Han, c’est une ville qui nous fait rêver et que nous avons vraiment hâte de découvrir… Alors clairement je me garde votre article qui regorge de bonnes adresses… Pour les gourmands que nous sommes, ça va être un plaisir d’aller les goûter toutes 😉
    On saluera Monsieur Cu de votre part quand on passera par Hué 😉
    Merci pour le voyage avant le voyage les amis.
    A bientôt.

    1. Hoi An est en effet une ville incontournable quand vous passerez par là…Prévoyez de vous attarder un peu plus longtemps que prévu…mais pour un slow travel je crois rien ne presse! Il vous suffira de profiter et de laisser filer le temps…un banh mi dans la main 😉 Je vous y vois déjà…

  4. Rooo la la ! comme j’ai hâte de découvrir le vietnam ! vous m’avez encore plus donné envie d’y aller ! … on y sera dans moins d’un an normalement 😉 merci pour ce beau partage (ps : j’ai faim ! lol)

  5. Oh la la qu’est ce que j’aimerai visiter !
    C’est tellement beau !
    C’est vraiment dépaysant ton article avec un grand merci !

  6. Entre tes photos si jolies et colorées et ces paysages ouf, je suis conquise. Mon envie de découverte est titillée.
    Des bises

  7. coucou

    c’est sublime et carrément dépaysant !
    les photos sont vraiment belles, merci de nous faire voyager avec toi 🙂

  8. La ville de Hôi An est mon coup de coeur du Vietnam. J’ai trouvé 2 côtés opposés de la vieille ville. Le matin, Hôi An est paisible comme une chanson d’amour. La nuit, toute la ville est en ébullition. J’aime les lanternes en papier partout dans la ville, c’est romantique.

  9. Bonjour !

    C’est étonnant que Hoi An était si calme, c’était quel mois ( et année ?), d’habitude c’est quand même grouillant de monde en journée du moins.

    1. C’est vrai à l’époque (2015 je crois) ça ne nous a pas choqué, nous n’avons pas connu le Hoi Han ni le Vietnam avec son flux de touristes..(ormis sur la baie d’Halong) . Nous étions fin juin début juillet, j’ai le souvenir d’une chaleur humide et écrasante, on rasait les murs!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *