Ce mois-ci nous vous emmenons en Asie du Sud-Est. Un pays cher à notre cœur puisque qu’il a scellé à jamais notre amour !!!! Nous nous lancions un défi un peu dingue celui de partir sans réellement nous connaitre. C’est à travers le voyage, les rencontres, les plans galère aussi… que nous avons construit notre petit nid !

En mode backpackers, nous avons sillonné le Vietnam du Nord au Sud, main dans la main, à la découverte des vietnamiens et leur sourire jusqu’aux oreilles ! Au cœur d’un pays millénaire, nous avons vécu au jour le jour d’amour, de rencontres, de nouilles et de phô !

Notre premier épisode vous emmène au Nord du Vietnam…

C’est certainement la région qui nous a le plus séduit. Hanoï, capitale millénaire regorge de pagodes et de temples : un métissage entre modernisme et traditions. La Baie d’Along est à faire au moins une fois dans sa vie ! Quant à Sapa, elle est le point de départ si vous souhaitez partir à la rencontre des ethnies montagnardes et tracer votre chemin à travers les champs de rizières.

Des paysages époustouflants et hauts en couleurs ! En route !

Hanoï, entre tumulte et charme paisible

La capitale sera probablement le point départ de votre séjour et un passage incontournable. On passe facilement deux nuits sur Hanoï. Cette ville est bruyante voire étourdissante avec ses grands boulevards bordés d’arbres centenaires et ses deux roues innombrables : une effervescence qui ne s’arrête jamais ! Vous verrez que les vietnamiens sont plus imaginatifs que jamais pour le transport de leurs marchandises ! D’ailleurs, il nous a fallu appendre à traverser la chaussée pour éviter les nombreux scooters… enfin dire « les laisser nous contourner » serait plus juste !

Vous serez certainement troublés par son mélange de cultures : un métissage d’Asie du Sud-Est, de Chine et de France. La ville abrite de nombreux petits temples légendaires mais aussi des bâtiments remarquables témoins du colonialisme.

Il faut vous perdre dans Hoàn Kiêm, le vieux Hanoï. Si le trafic est souvent dense, vous découvrirez combien il est agréable de déambuler le long de ses ruelles étroites. Les rues portent le nom de sa corporation : la rue des pêcheurs, des paniers, des bambous… Les pagodes et les temples vous rappelleront une histoire vieille de 1000 ans.

De bon matin, promenez-vous autour du Lac Hau Kiem. Il abrite le temple Ngoc Son que vous rejoindrez en traversant un vieux pont en bois rouge, « le pont du Soleil Levant ». Au sud du lac, vous apercevez un petit îlot : La Tour de la Tortue. La balade autour du lac est très sympa. C’est un passage obligé pour les jeunes couples à peine mariés. Ne manquez pas le ballet des locaux faisant leurs exercices de taïchi : un moment pur tradi !

A proximité, pensez à vous renseigner pour Le spectacle traditionnel de marionnettes sur l’eau. Si vous le pouvez, anticipez un peu pour assister à une représentation. Nous n’avons pas eu cette chance, les séances étaient full et nous l’avons loupée de peu…

Et puis le Vietnam, c’est aussi une cuisine raffinée : une véritable découverte pour nous et surtout l’un des plus grands plaisirs de notre voyage ! Chaque région a sa particularité, des mélanges de saveurs : une découverte des sens à l’infini !! A même le trottoir, assis sur votre tabouret de poche, vous n’en reviendrez toujours pas de déguster l’une des meilleures cuisines du monde ! …. Vous dégusterez une excellente cuisine de rue chez Quan An Ngon à Hanoï. Ne partez pas sans avoir dégusté un Bun cha……Mmmmh grisant pour vos papilles !

Si l’envie d’une pause-café vous prend, rendez-vous au boui boui Kinh Do Hanoï Café 252. La maitresse de maison vous aidera à faire un choix si vous hésitez entre un croissant ou un plat local, le tout dans un français impeccable. En plus, le lieu est une dédicace au célèbre film Indochine !

Certains vestiges vous rappelleront l’histoire d’Hanoï. C’est le cas du Mausolée d’Hô Chi Minh dont l’architecture est plutôt impressionnant et rappelle une certaine place rouge : On comprend mieux l’importance du rôle joué par ce personnage historique. Si vous n’avez pas la patience de faire la queue dans des conditions très protocolaires (pas de téléphone portable, ni de bavardages, vous patientez les bars le long du corps en file indienne…), baladez-vous côté jardin : la promenade est agréable avec les bassins de carpes koi et la jolie pagode.

Si vous vous rendez du coté de Vu Linh vous pourrez rejoindre le lac Thac Ba. Traversez les cultures de thés et prenez le bateau pour découvrir la vie des pécheurs locaux. La communauté Dao propose une nuitée dans une maison traditionnelle sur pilotis : l’immersion dans la culture locale est réussie !

De retour dans la capitale, la quiétude nous manque. Hanoï par son effervescence donne l’impression de ne jamais vouloir s’arrêter. On a envie de se mettre au vert, il est temps de rejoindre la région montagneuse de Sapa. Plusieurs options s’offrent à vous : prendre le train vers Lao Cai ou le bus.

Vivez une expérience unique : voyagez en night-bus !

Le principe vous l’aurez compris est de voyager de nuit, une solution conviviale mais surtout économique puisqu’elle vous évite une nuitée d’hôtel. C’est LE point de rendez vous en fin de journée des backpackers. L’occasion aussi de faire d’autres rencontres, partager les récits et autres bons plans d’amis voyageurs.

En route vers Sapa

C’est le point de départ idéal pour des treks aux paysages spectaculaires. Sapa est entourée de hauts sommets dont le célèbre Fansipan, les rizières en terrasse en font un endroit incontournable. Les balades autour de Sapa sont nombreuses et vous découvrirez une ambiance toute particulière lorsque la brume s’installe et qu’on aperçoit les ethnies montagnardes se balader en costumes tradi haut en couleurs !

Alors oui les puristes vous diront qu’il n’y a plus d’authenticité à Sapa mais on vous promet que le fabuleux vert des rizières et la rencontre avec le peuple Hmong et Dao resteront gravées. Vous arriverez certainement à l’aube via le mémorable night-bus. A votre arrivée, Sapa ne fait pas rêver avec ses karaokés, bars et motels de seconde zone. Il vous faudra grimper et rejoindre le haut de Sapa…!

Oui ça grimpe un peu…et on n’oubliera pas notre tournée des guesthouse avec un sac de 10 kilos sur le dos…Oh nous n’étions pas seuls mais plutôt suivis par une poignée de locaux ! Et puis, on a eu une chance de dingue de trouver cet hôtel à la vue incroyable sur les montagnes: le Cat Cat view Hotel.

Tous les hôtels vous proposeront des trips pour découvrir les environs. Et à Sapa, vous trouverez sans difficulté de nombreuses agences spécialisées et des magasins particulièrement équipés. C’est d’ailleurs les locaux qui viendront vous trouver et vous suivrons jusqu’à épuisement ! 😉

Nous avons choisi l’Association Sapa Sister créée par de jeunes femmes Hmongs. Dès le lendemain, une jeune fille Hmong nous donne rendez-vous pour le départ de notre mini trek. Une visite très privée et qui au fil de la matinée se transformera en une petite escorte bien sympathique. On a adoré flâner dans les rizières accompagnés de notre jeune guide : c’est l’un de notre meilleur souvenir de voyage 🙂 ! Soyez certains que le vert infini des rizières retiendra vos pas…

Et si vous voulez en savoir davantage sur la culture du peuple Hmong, il vous faudra vous éloigner un peu vers les villages les plus isolés du côté de Bac Ha et Lao Cai, passage obligé si vous rejoignez la Chine. En immersion quasi-totale, pourquoi ne pas séjourner chez l’habitant ?

De retour à Hanoï, nous partons pour le golfe du Tonkin en mini bus direction Ha Long !

La Baie d’Along, merveille de la nature

Forcément, nous rêvions d’une croisière sur la Baie d’Along mais face au flot continu de touristes comment préserver la quiétude de ce lieu mythique ?

Nous avons choisi l’agence Rues d’Asie à Hanoï. Cette agence propose des parcours En Dehors des Sentiers Touristiques (*EDST !!), en petits groupes, éloignés du tourisme de masse dans un souci éthique et solidaire…C’est ce que nous voulions éviter absolument ! Pari réussi pour ce dernier point, nous étions une petite dizaine sur la jonque à découvrir la baie de Lan Ha moins touristique et les villages sur pilotis.

La Baie d’Along compte près de 2000 îles karstiques, des grottes, lacs intérieurs et plages. Elle est souvent baignée d’une brume qui lui donne ce petit côté mystique. Les villages flottants sont une véritable curiosité, la population vit essentiellement de la pêche et viendra vous vendre des denrées à bord de leur barque en bambou tressé. Vous pourrez certainement observer les pécheurs qui remontent leurs filets de pêche.

Ce jour-là, ciel bleu pour nous et ambiance coucher de soleil sur les innombrables pains de sucre aux mille formes… Voir la majestueuse Baie d’Along s’embraser sous un ciel couchant…Mmmmh magique ! Et puis tout de même dormir dans une jonque a quelque chose d’exceptionnel.

Bien sûr, plus vous êtes en mode EDST plus le tarif grimpe : Il faut donc jongler entre votre esprit EDST et votre budget de voyage global…

Nous avions envisagé de rejoindre L’ile de Cat Ba plus reculée mais faute de temps (oui 4 semaines ça file !), nous n’avons pas choisi cette option. Si vous choisissez de concentrer votre séjour sur le Nord du Vietnam, explorez cette piste, renseignez-vous : les infrastructures de tourisme change vite !

D’ailleurs, nous ne pouvions pas rédiger cet article sans vous parler de l’envers du décor.

Depuis quelques années, force est de constater que les 3 millions de visiteurs par année ne cessent de grimper…La Baie d’Along prend des allures d’autoroute et on ne manque pas de voir des images de la baie polluée par le tourisme de masse : pollution des bateaux, détritus laissés par les touristes, odeurs nauséabondes, etc. La planète est vaste ! A quoi bon s’agglutiner tous au même endroit alors que la planète regorge de trésors ?? Hum… Une sorte de surchauffe touristique qui nous fait bondir et qui concrètement pourrait vous rendre malade…

Pour le moment les autorités vietnamiennes n’ont pas instauré de quotas mais il est grand temps que le message passe si l’on ne veut pas asphyxier le poumon touristique du pays pourtant inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour la suite, on vous réserve une virée au Centre du Vietnam. Promis, c’est un Vietnam des plus authentiques qui vous attend, dans la campagne profonde de Ninh Binh à Hoi An…

13