Nos incontournables en Guadeloupe : Grande Terre


Caraïbes, Voyages / lundi, octobre 29th, 2018

En mai, nous sommes repartis dans les Antilles Françaises mais cette fois ci direction la Guadeloupe, l’île papillon !

Entre Océan Atlantique et Mer des Caraïbes, l’île offre des paysages très contrastés. De Basse Terre à Grande Terre, vous passerez des plages sublimes à la forêt tropicale : nous avons adoré ce contraste saisissant ! La Guadeloupe, c’est 6 heures de décalage horaire mais surtout 7000 kilomètres qui nous séparent du paradis. Idéale pour les aventuriers, les amoureux de la nature et les randonnées sur les chemins escarpés. Et puis une île chère à mon cœur puisque mon amie Célia a grandi ici et je frissonnais à l’idée de marcher sur ses pas 🙂

Le paradis c’est par ici ! Ambiance caribéenne garantie….

Margoulette nous avait promis de dormir dans l’avion… d’autant que nous avions un max de place à l’aller !! Et puis en fait non. Mmmmh les joies de voyager avec un enfant ! 8 heures de vol… on n’imagine pas suffisamment la capacité de résistance des enfants…IN-FA-TI-GABLE cette petite ! Pas vraiment relou mais pas vraiment calme non plus…

A l’arrivée c’est Stéphane qui nous accueille. Un métro installé depuis une dizaine d’années en GWADA,c’est lui qui effectuera notre transfert jusqu’à notre hébergement: efficace et pas cher.

On dit souvent Guadeloupe mais il faudrait plutôt parler des îles de la Guadeloupe ! Un archipel de six îles : Marie Galante, La Désirade, Les Saintes, Basse-Terre et Grande-Terre, Petite Terre.

Très vite nous découvrons que l’île de la Guadeloupe regroupe en fait deux îles distinctes. Elles sont reliées par le fameux pont de la Gabarre qui permet de relier Grande-Terre et Basse-Terre en franchissant la Rivière Salée, le détroit qui sépare ces deux îles.

Vous l’aurez compris c’est un axe routier très emprunté et surtout un point stratégique puisqu’en cas de blocage, il entraine l’immobilisation de toute l’île ! Vous serez donc forcer de l’emprunter si vous voulez passer de Basse-Terre à Grande-Terre. L’ancien pont d’origine a d’ailleurs été conservé : une structure métallique érigée par Eiffel et désormais réservée aux piétons et cyclistes.

Pour ce premier article nous vous emmenons sur Grande-Terre, l’endroit le plus peuplé de l’île mais aussi le plus touristique. Vous verrez le climat est plus sec et le relief nettement moins vallonné que Basse Terre.

C’est du côté de Sainte Anne que nous avons choisi de poser notre valise.

Sainte-Anne

C’est la cité balnéaire incontournable,  animée où vous trouverez de nombreux restaurants pour tous les budgets, des commerçants et une belle balade en front de mer très agréable…

Matin et soir, vous pourrez profiter du marché : rhums arrangés, épices, confitures…Mmmmh de quoi faire vos emplettes ! Goûtez aussi le cornet de lambis, c’est certain que 10€ ce n’est pas donné : OK on s’en met plein les doigts mais la saveur est là ! Et puis allez…vous enchainez avec un sorbet coco sur la plage…. 🙂

A coup sûr, vous craquerez pour la Plage du Bourg, une superbe plage de ville en plein cœur de Sainte Anne qui est aussi la référence pour le bain de nuit. C’est éclairé, vivant… bref une institution pour tout guadeloupéen qui se respecte !

A proximité de Sainte Anne, deux plages que nous avons beaucoup aimées : la plage de la Caravelle, ce n’est pas pour rien que le Club Med s’y est installé. Accessible pour tous, vous vous plongerez dans un lagon à l’eau cristalline et protégé par la barrière de corail. D’ailleurs on y croise souvent des iguanes…

La Plage de Bois Jolan quant à elle a des allures de carte postale avec ses palmiers élancés, ses résiniers, son sable fin…une plage familiale et « très nature ».

Saint François

Du côté de Saint François, la Pointe des Châteaux vous donnera une impression de déjà vue : il y a un peu de Bretagne par ici ! Battu par les vents de l’Océan Atlantique et les embruns, on en prend plein la gu… ! Car oui, vous l’aurez compris : ce site est époustouflant, sauvage : on a adoré ! Des falaises, des rochers escarpés : sauriez-vous repérer le rocher en forme de tortue ?

Vous pourrez rejoindre la Croix par le sentier côtier, un endroit idéal pour observer le lever du soleil pour les plus matinales d’entre nous. En face, vous pourrez apercevoir toutes les îles de la Guadeloupe ! Magique !

En parcourant Grande-Terre, vous serez forcés de passer par la région des Grands Fonds. D’un calme absolu, cette terre agricole est le territoire où la canne est reine ! Vous pourrez visiter le Musée de la canne de Beauport, une ancienne usine sucrière qui retrace les étapes de production du fameux sucre ! C’est en petit train que nous aurions pu visiter les plantations…mais tsssss…nous n’avons pas eu cette chance le domaine était en travaux (Damned !)

Pas très loin, vous pouvez comme nous encore tentez votre chance et découvrir l’Usine Gardel, la dernière en activité ! Une visite passionnée sur l’histoire de la canne vous attend, le patrimoine de tout un peuple. Une boutique vous permettra de faire le plein, histoire d’agrémenter votre ti’punch à votre retour !

Le Moule

Loin du flux de touristes, Le Moule est une petite bourgade qui mérite un détour notamment pour son marché agricole très vite dévalisé ! Elle n’a pas perdu son caractère authentique et certaines maisons rappellent même son passé colonial. La ville est implantée sur de nombreux vestiges amérindiens. D’ailleurs en chemin, vous pourrez même apercevoir des temples indous.

Si vous cherchez une plage En Dehors des Sentiers Touristiques, passez par« Les alizées », moins fréquentée avec beaucoup beaucoup de poissons, visibles à l’œil nu. Un régal pour les petits ! Dans un autre genre en mode «régal pur tradi » la plage des babins. Une activité pur produit du terroir : le bain de boue avec les fonds de la mer vaseux. Connu et reconnu pour ses qualités cosmétiques, si, si ! Merci Célia 🙂

Au sud du Moule en direction de l’Anse à l’Eau, vous ne pourrez pas manquer le Domaine de Zevallos. Magnifique bâtisse à l’architecture coloniale signée par l’atelier Eiffel et très bien conservée. Une ambiance particulière puisqu’elle est au cœur d’une histoire fascinante et mystérieuse… une légende qui perdure avec le temps car ici tout le monde l’appelle la maison hantée. Alors Convaincus ? En tout cas, sachez que la maison de la famille Zevallos est gérée par une association de bénévoles qui organisent les visites et des déjeuners champêtres…

Plus au nord

Repartez pour le Nord (de l’île of course !) vers la pointe de la Grande Vigie près d’Anse Bertrand, un site naturel à ne pas manquer si vous voulez en prendre plein les yeux ! Le vent souffle, l’endroit le plus septentrional de l’île, c’est ici ! Un joli panorama aux falaises escarpées. Chaussez-vous bien et profitez de la vue le long du sentier côtier…

Pour les amateurs des sites naturels, vous pourriez tomber amoureux de La Porte d’Enfer ! Une enclave entre les falaises qui abrite une petite plage bien tranquille. Après le chahut des vagues qui claquent, prélassez-vous dans le lagon aux eaux limpides : un contraste saisissant ! Malheureusement à notre arrivée, nous découvrons un site envahie de sargasses, on mesure l’ampleur des dégâts et l’odeur…

Regagnez les terres pour un arrêt à Morne à l’eau, charmante commune connue pour son cimetière en noir et blanc, tel un damier. Des tombeaux prenant la forme de terrasses laissent une atmosphère particulière surtout au moment de la Toussaint où de nombreuses bougies sont déposées. Parfois, des musiciens s’installent sur la place pour jouer du Gwo Ka.

Aaaaaaaahhhh gros gros coup de cœur pour Port Louis !!! Craquage donc pour ce petit village qui dégage une authenticité sans égal ! Promenez-vous dans ses ruelles aux petites maisons vivement colorées et faites la pause sur le petit port de pêche à l’allure si paisible. Un style caribéen qui n’a pas perdu son âme!

C’est d’ailleurs au hasard d’un détour, que nous avons assisté à un petit concert sur la place de l’église…en sirotant un jus de maracudja frais. Un groupe de gwo-ka, c’est la musique traditionnelle de Guadeloupe par excellence ! Il se joue avec des « ka » (tambours)

Une jeune danseuse nous a confiés que le gwo-ka était bien plus qu’une musique :


« C’est une danse, un chant qui servaient à communiquer et à s’évader durant la période de l’esclavage, ça fait appel aussi aux origines de l’Afrique »

Enfin à notre tour d’être comme envoutés par ce rythme et on comprend mieux qu’il anime autant de rassemblements populaires : du carnaval au mouvement de grève générale ! (remember 2009…)

A deux pas, nous avons a-do-ré la plage du Souffleur, véritable havre de paix. La plage est absolument sublime et un repère pour les amateurs de snorkeling : les bancs de poissons multicolores sont un régal pour les yeux  (mais attention aux oursins enormissimes !). D’ailleurs, il existe un sentier marin avec des petites balises sous l’eau. L’endroit est aussi idéal pour siester à l’ombre des résiniers… un vrai petit coin de paradis.

Si vous vous enfoncez un peu plus dans la pinède vous rejoindrai Anse Lavolvaine qui passe par la mangrove. Pont de bois et parcours balisé en font un point de départ idéal pour observer la faune.

Voilà, c’est ici que nous quittons Grande Terre !

Notre prochaine étape vous emmène de l’autre côté du Pont de la Gabarre…sur Basse-Terre ! Indomptable et sauvage, voilà ce qui nous marque lorsque nous découvrons l’autre partie de l’ile. Vous verrez, la forêt tropicale, les cascades et la « vraie nature » qui s’en dégagent sont autant d’invitation à l’aventure.

11 réponses à « Nos incontournables en Guadeloupe : Grande Terre »

  1. Un petit récit qui donne envie de goûter aux alizés qui effleurent la peau dorée au soleil ☀️
    Vous résumez en effet très bien la douceur de vivre et les yeux qui scintillent en découvrant les paysages à tomber et qui laissent des souvenirs de vacances réussies. Les papilles en ont aussi pour leur grade entre les rhums arrangés, les fricasses de lambris ou chatrou, les colombos, les accras….
    bref, entre les plages de sable blancs, de sable noir, les falaises, les champs de canne, la soufrière, la forêt tropicale…. une diversité incroyable sur un petit caillou !
    Passez un agréable séjour si vous venez ou passez un agréable moment d’evasion sur Ce blog qui permet à ceux qui ne peuvent pas de voyager un peu dans leur canapé 😉

    1. Oh la la merci Frédérique pour ton message…. Te lire nous rappelle de suite toutes les saveurs auxquelles nous avons succombées. Au delà de l’image très carte postale, l’île nous a fait chavirer tant sa diversité est belle! Il y a tant à dire sur la culture antillaise!
      Nous espérons pouvoir donner envie de partir découvrir les îles de Gwada dans la tête ou pour de vrai!

  2. Voilà un article qui nous a permis de nous évader quelques minutes de la grisaille ambiante. Bon c’est malin, maintenant on a envie d’un jus de Maracuja et d’aller se dorer sur la plage des Alizées ou de danser aux rythmes de la gwo-ka…
    On a jamais vraiment envisagé d’aller en Guadeloupe, mais à la lecture de votre expérience, ça nous donne envie de repositionner cette destination dans notre liste des choses à voir. Merci pour le partage les amis. Super boulot comme toujours. 🙂

    1. Mille merci les copains! Contents de voir que nos bonnes ondes soient arrivées jusque chez vous et qu’ils vous donnent envie. Contents aussi de vous avoir mis du soleil plein la tête mais pas que! Nous savons que c’est le bon moment pour vous les amis d’affiner votre World Tour…ha ha…on promet de vous suivre de très prêt!

  3. Tout est dit. Un grand merci pour ce récit de vos visites qui donne vraiment le goût de la découverte de la Guadeloupe.
    C’est vrai qu’il fait bon vivre sous le soleil des Antilles et surtout à Sainte Anne. Depuis huit ans que nous avons nos gites à Sainte Anne, nous découvrons tous les jours un nouvel endroit à visiter. Les bon plans sont toujours les biens venus pour permettre aux personnes que nous accueillons de passer un séjour agréable.
    Encore merci pour ces belles images et pour cette présentation de la Grande Terre.
    J’ai hâte de lire la suite.
    Bernard Articles récents…PartenairesMy Profile

    1. Très touchés par votre message, il confirme ce que nous avons pensés au moment de notre départ: nous n’en avons pas fini avec les îles de la Guadeloupe! Et nous nous sommes promis de revenir! Comme vous le soulignez très bien, la Guadeloupe n’est pas avare de richesses tant au niveau de la nature qu’elle nous offre que par ses traditions presque intactes!
      L’épisode II arrive bientôt… A SUIVRE 😉

  4. Un plaisir de lire cet article qui décrit si bien les richesses et la beauté que possède la magnifique Grande Terre de Guadeloupe et ses habitants! La Guadeloupe, j’en suis tombé amoureuse au premier regard et je suis heureuse d’y vivre et de pouvoir partager cette amour pour ces îles magnifiques ❤️❤️ Merci d’avoir réussi à retranscrire aussi justement les beautés que recèle ces îles 😘

    1. Ton message fait plaisir à lire, c’est vrai que les îles de la Guadeloupe ne pourraient se résumer à la découverte de ses plages paradisiaques. Ce sentiment d’appartenance et l’attachement de ses habitants à la culture créole nous ont particulièrement touchés…un sentiment très fort et on comprend que tu soies tomber en amour pour cette île! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge